3 activités pour travailler sur les émotions avec vos enfants

On accorde parfois trop d’importance à la capacité des enfants à lire, écrire, résoudre des problèmes de mathématiques, etc. Mais qu’en est-il des émotions et des sentiments ? Les enfants doivent également apprendre à reconnaître et à contrôler leurs humeursLe premier est le développement des nouvelles technologies, l’acquisition de valeurs telles que le respect, l’empathie, etc. C’est pourquoi nous avons préparé l’article suivant, qui décrit diverses activités pour travailler sur les émotions en famille.

De la maison, nous devons promouvoir l’intelligence intrapersonnelle et interpersonnelle des enfants. Il s’agit de indispensable pour un développement futur optimal dans le domaine social et émotionnelCela a des répercussions dans tous les domaines de la connaissance et de l’apprentissage.

« Les personnes ayant des compétences émotionnelles bien développées ont plus de chances d’être efficaces dans leur vie, car elles maîtrisent les habitudes de leur esprit qui favorisent leur propre productivité. Les personnes qui ne peuvent pas contrôler leur vie émotionnelle ont des luttes internes qui sabotent leur capacité à travailler avec attention et un esprit propre.

-Daniel Goleman

3 activités pour travailler sur les émotions avec vos enfants

L’émotionnisteUn dictionnaire pour travailler sur les émotions avec vos enfants

L’émotionniste est un merveilleux livre pour travailler sur l’intelligence émotionnelle avec les enfants. Il s’agit d’un dictionnaire dans lequel les quarante-deux états émotionnels sont définis de manière simple, illustrative et originale les plus courantes chez les êtres humains.

De plus, la maison d’édition Palabras Aladas propose aux utilisateurs une série de fiches d’activités pour travailler en profondeur sur chacune des émotions décrites. Ainsi, avec l’aide des parents les enfants peuvent apprendre à identifier facilement leurs sentiments et leurs humeurs.

« Éduquer l’esprit sans éduquer le cœur, ce n’est pas éduquer du tout ».

Aristote-

Regarder des films en famille

Faire des projets de loisirs en famille, comme regarder un film, est toujours positif pour renforcer les liens affectifs entre parents et enfants. Mais aussi, si l’on choisit le bon film, un film dans lequel les protagonistes vivent des émotions différentes, cette activité peut devenir une excuse parfaite pour travailler sur l’intelligence intrapersonnelle et interpersonnelle de manière ludique et didactique.

Ainsi, certains films Les enfants idéaux pour réaliser cette activité sont :

  • A l’envers.
  • Home : Home, sweet home.
  • Frozen : Le royaume de la glace.
  • WALL-E.
  • Mon voisin Totoro.

Mais cet exercice ne doit pas seulement consister à regarder un film, mais, une fois terminé, les parents doivent avoir une conversation approfondie avec leurs enfants, réfléchir aux enseignements que l’histoire transmet et en détectant les émotions et les sentiments que les personnages traversent tout au long du film.

« Lorsque les parents apprécient vraiment la compagnie de leurs enfants, ils deviennent les meilleurs professeurs que les enfants puissent avoir. »

-Glenn Doman-

Fille exprimant les différentes émotions.Masques émotionnels

Pour réaliser cette activité, les parents doivent d’abord expliquer à leurs enfants quelles sont les cinq émotions de base :

  • La joie.
  • La tristesse.
  • La colère.
  • La peur.
  • Surprise.

Suivant, Les enfants sont invités à dessiner le visage de chacune de ces émotions. Ensuite, ils doivent les peindre, les découper et les coller sur un carton en faisant cinq masques. Derrière chacun de ces masques, les enfants doivent écrire, avec l’aide de leurs parents :

  • Les actions qu’ils accomplissent habituellement lorsqu’ils ressentent l’émotion en question.
  • Les différents sentiments et pensées qui accompagnent un tel comportement.

Enfin, chaque membre de la famille raconte une situation réelle dans laquelle il s’est senti heureux, triste, fâché, effrayé et surpris. De cette façon, les enfants comprennent mieux les différents états émotionnels, apprennent à les identifier et à les normaliser.

« Il n’y a pas de séparation entre l’esprit et les émotions ; les émotions, les pensées et l’apprentissage sont liés.

-Eric Jensen-