À quoi devraient ressembler les écoles du XXIe siècle ?

Un enseignant qui utilise le tableau noir pour donner un cours d’exposition devant des enfants assis à leur bureau qui doivent assister à la leçon. Cette image, si typique de l’éducation, doit-elle être préservée dans les écoles du XXIe siècle ?

La société progresse à pas de géant et nous devons nous adapter aux changements qui s’y produisent. C’est pourquoi le système éducatif doit changer sa vision du processus d’enseignement et d’apprentissage.

« L’éducation est le système qui devrait développer nos capacités naturelles et nous permettre de progresser dans le monde.

-Sir Ken Robinson-

À quoi devraient ressembler les écoles du XXIe siècle ?

Nous devons éduquer les enfants en fonction du contexte culturel et social dans lequel ils vivent. En ce sens, il semble que le système éducatif, à bien des égards, soit devenu obsolète. En fait, on peut dire que sa structure et son contenu ne sont pas adaptés aux besoins actuels.

Il convient de noter quel’objectif principal de l’éducation est de former des citoyens capables de faire face à la vie au XXIe siècle. Si nous évoluons vers une société de la technologie, de l’information et de la connaissance, les écoles doivent servir de modèles dans le processus d’éducation des nouvelles générations pour qu’elles se développent de manière globale.

Malheureusement, il existe un modèle d’école standard qui a vu le jour au XIXe siècle et qui est toujours utilisé aujourd’hui. Celui-ci se caractérise par :

  • Se concentrer sur l’assimilation des connaissances de manière mémoristique, théorique et peu pratique.
  • Le rôle de l’enseignant en tant que simple transmetteur de connaissances.
  • Le rôle passif des étudiants en tant que récepteurs d’informations.
  • Evaluer l’apprentissage par des tests qui évaluent la quantité de connaissances acquises.
  • Compétition entre étudiants.

Mais nous sommes au XXIe siècle et cela doit changer. Ainsi, à l’heure actuelle, les écoles devraient être des espaces où :

  • Le développement évolutif des enfants et des adolescents est pris en compte.
  • Le savoir est construit par les étudiants.
  • L’enseignant assume le rôle de guide et de soutien dans le processus d’enseignement et d’apprentissage.
  • Les étudiants participent et sont activement impliqués dans le processus d’enseignement et d’apprentissageétant les principaux protagonistes.
  • L’évaluation n’est pas axée sur une note, mais sur l’appréciation de ce que les étudiants ont réellement appris.
  • Les étudiants coopèrent et collaborent entre eux.

« Nous avons toujours le modèle d’une école du XIXe siècle, des enseignants du XXe siècle et des élèves du XXIe siècle.

-Mariela Cordero-

Une enseignante et ses élèves dispensent une éducation dans laquelle les émotions dans l'apprentissage sont très importantes.Changement dans la façon de penser des enseignants

Afin d’adopter un nouveau paradigme en matière d’éducation et de construire les écoles du XXIe siècle, les enseignants doivent s’engager à changer. Il doit désapprendre ses routines et ses habitudes et les remplacer par de nouvelles. Je veux dire, les enseignants doivent apprendre à organiser, contrôler et évaluer l’apprentissage des élèves de manière continue, en appliquant des méthodologies innovantes.

A cette fin, les enseignants doivent être correctement formés et posséder un éventail de compétences. Selon Gerardo Echeita, professeur de psychologie de l’évolution et de l’éducation à l’Université autonome de Madrid, il s’agit

  • Avoir une attitude réfléchie et critique.
  • Avoir de la curiosité et de l’initiative.
  • Savoir comment rechercher et collecter des informations pertinentes.
  • Soyez stratégique.
  • Être capable de travailler en collaboration et en coopération.
  • Maintenir de bonnes normes de communication, de dialogue et d’écoute
  • Savoir demander et offrir.
  • Faire preuve d’empathie.
  • Partager et construire des relations de réciprocité et de confiance avec les pairs et les étudiants.
  • Prenez des risques et soyez ouvert au changement.
  • Savoir se fixer des objectifs et vouloir continuer à apprendre.

Donc, changer l’état d’esprit et la façon de penser des enseignants est la première étape pour offrir aux enfants une éducation de qualité, adaptée à leur époque.

« Les analphabètes du XXIe siècle ne seront pas ceux qui ne savent ni lire ni écrire, mais ceux qui ne peuvent pas apprendre, désapprendre et réapprendre.

-Alvin Toffler-