Angine et pharyngite dans l’enfance

Certaines maladies sont courantes dans l’enfance, par exemple l’angine et la pharyngite. Ces types d’affections respiratoires sont produites par l’inflammation des muqueuses des amygdales et du pharynx respectivement.

Lorsque ces zones s’enflamment, elles peuvent provoquer des symptĂ´mes inconfortables, dans certains cas, peuvent devenir rĂ©currents et graves. La cause est due Ă  diffĂ©rents facteurs, oĂą l’incidence de divers microorganismes se distingue.

L’angine et la pharyngite peuvent provoquer de la fièvre, des douleurs et une inflammation. Dans certains cas, l’infection des amygdales entraĂ®ne le dĂ©veloppement d’une amygdalite, qui est frĂ©quente chez les enfants. Si elle devient un problème frĂ©quent, elle peut entraĂ®ner l’ablation chirurgicale des amygdales.

SymptĂ´mes d’angine et de pharyngite

La pharyngite, se produit gĂ©nĂ©ralement dans 90 % des cas en raison de la prĂ©sence de viruspuisque cela fait partie du rhume. Les 10 % restants sont dus Ă  l’action des bactĂ©ries dans le pharynx. Il en va gĂ©nĂ©ralement de mĂŞme pour les amygdales, dont le principal dĂ©clencheur est la bactĂ©rie Streptococcus du groupe A.

Pour dĂ©terminer s’il s’agit d’un virus ou d’une bactĂ©rie, il est nĂ©cessaire d’effectuer des cultures pharyngĂ©es. Une fois que le micro-organisme responsable de ces affections est prĂ©sent, l’enfant commence Ă  prĂ©senter les symptĂ´mes suivants.

  • Mal de gorge. Chez les bĂ©bĂ©s, elle les empĂŞche de se nourrir correctement et les fait souvent pleurer. Lorsqu’ils sont plus âgĂ©s, ils peuvent indiquer qu’ils souffrent. Si nous pouvons regarder leur gorge avec un peu de lumière, nous pouvons voir qu’elle est rouge et brillante
  • Lorsqu’il s’agit d’une angine de poitrine, fièvre, gonflement des ganglions lymphatiques et maux de tĂŞte
  • En cas de pharyngite virale, l’Ă©coulement nasal et post-nasal et le mucus aqueux sont frĂ©quents
  • Dans les cas graves il peut y avoir des difficultĂ©s Ă  avaler et parfois Ă  respirer
  • Des conditions plus complexes incluent le dĂ©veloppement d’un rhumatisme articulaire aiguLes causes les plus courantes sont le syndrome de choc toxique, la bactĂ©riĂ©mie et l’insuffisance rĂ©nale. Ces complications rĂ©sultent principalement de l’incidence de l’angine Ă  streptocoques
  • Des cas graves peuvent se produire lorsqu’un abcès rĂ©tropharyngien se dĂ©veloppe ou un abcès pĂ©ritonĂ©tral. Cela est particulièrement vrai pour la pharyngite mononuclĂ©ose sĂ©vère.

Comment agir en cas d’angine et de pharyngite

Il est frĂ©quent que l’angine et la pharyngite apparaissent avec une plus grande incidence par temps froid. C’est surtout en hiver que les maladies du système respiratoire prolifèrent. En outre, ce type d’affection, en particulier, a tendance Ă  ĂŞtre assez contagieux.

Lorsque l’on soupçonne une de ces infections, le mĂ©decin examine le pharynx, les ganglions lymphatiques, la peau et les yeux. Pour exclure une angine, des prĂ©lèvements de gorge sont gĂ©nĂ©ralement indiquĂ©s. Des cultures supplĂ©mentaires sont parfois nĂ©cessaires, et des analyses sanguines peuvent Ă©galement ĂŞtre requises si l’on soupçonne une gonorrhĂ©e ou une mononuclĂ©ose.

Le traitement du dĂ©veloppement de l’angine et de la pharyngite est le suivant.

  • Si c’est une pharyngite virale, le traitement appropriĂ© est le paracĂ©tamol, l’ibuprofène est Ă©galement indiquĂ©. Ces mĂ©dicaments permettent de soulager les symptĂ´mes tels que la douleur, la fièvre et le malaise gĂ©nĂ©ral.
  • Pour aider Ă  rĂ©duire l’inflammation de façon naturelle, il est conseillĂ© de se gargariser avec de l’eau salĂ©e chaude, environ six fois par jour. La prĂ©paration se fait avec une cuillère de sel pour chaque verre d’eau.
  • Il convient de que l’enfant mange des aliments mouscar il peut prĂ©senter une irritation et des difficultĂ©s Ă  avaler
  • Si elle est causĂ©e par une bactĂ©rie, l’indication sera toujours les antibiotiques. Lorsque 48 heures se sont Ă©coulĂ©es depuis le dĂ©but de l’infection, le risque de contagion est Ă©liminĂ©
  • Certaines situations nĂ©cessitent une intervention mĂ©dicalePar exemple, lorsque le mal de gorge n’a pas diminuĂ© après plusieurs jours. Aussi si la fièvre est très Ă©levĂ©e et persistante, ou s’il y a un gonflement des ganglions lymphatiques du cou
  • Les signes sont que les enfants sont passifs et dĂ©cadentsEgalement en cas de sĂ©cheresse de la peau et de la bouche. Nous devons alors interrompre le traitement et nous rendre d’urgence chez le pĂ©diatre.