Comment la famille influence la formation de l’estime de soi

La famille constitue le premier noyau auquel toute personne est exposée. En tant que tel, joue un rôle majeur dans le développement des capacités, des aptitudes et des perceptions des enfants.

Dans ce cas, nous analyserons comment elle influence la formation de l’estime de soi, qui n’est rien d’autre que l’image que nous avons de nous-mĂŞmes.

En tant que concept de soi, L’estime de soi fait rĂ©fĂ©rence Ă  la façon dont une personne s’estime elle-mĂŞme. Il se fonde sur plusieurs aspects, parmi lesquels se distinguent l’Ă©valuation de la personne elle-mĂŞme et le verdict reçu des autres.

C’est Ă  ce dernier point que la famille devient centrale. Le fait d’ĂŞtre le premier Ă  ĂŞtre informĂ© de ses qualitĂ©s et de ses actions (au moins jusqu’Ă  ce qu’il commence l’Ă©cole) dĂ©terminera en grande partie sa vision.

C’est pourquoi la famille peut soit favoriser, soit nuire Ă  l’estime de soi d’un enfant. MĂŞme avec des petits gestes ou des commentaires qui peuvent passer inaperçus les parents et les frères et sĹ“urs influenceront la formation de l’estime de soi de l’enfant.

Toutefois, elle ne le fera pas dans sa totalitĂ©. C’est une affirmation qu’il est prĂ©fĂ©rable d’Ă©viter d’un point de vue psychologique.

Facteurs essentiels de l’estime de soi des enfants

Il y a trois aspects que nous pouvons considĂ©rer comme les axes de la formation de l’estime de soi chez les enfants : l’apparence physique, le comportement et les rĂ©sultats scolaires ou sportifs. Les parents doivent donc ĂŞtre extrĂŞmement prudents lorsqu’ils abordent ces questions avec leurs enfants.

Voici quelques pratiques saines : Ă©viter les comparaisons avec d’autres enfants, enseigner que l’apparence n’est pas la chose la plus importante qu’une personne doit montrer aux autres et en inculquant les avantages d’un bon comportement.

Pratiques positives pour la formation de l’estime de soi

Afin de permettre un dĂ©veloppement sain de l’estime de soi chez les enfants, il existe certaines recommandations que chaque famille devrait garder Ă  l’esprit :

  • Transmettre la confiance et l’affection

Un enfant qui se sent aimĂ© et valorisĂ© le reflètera sans aucun doute dans son estime de soi. Aussi, il est important de lui transmettre la confiance dans ce qu’il peut rĂ©aliser. Si on l’empĂŞche d’entreprendre une activitĂ© parce qu’il « ne peut pas », on ne fait que limiter sa confiance.

C’est plutĂ´t la valeur du travail qui doit lui ĂŞtre inculquĂ©e. C’est ce que cela signifie, Avec des efforts et du dĂ©vouement, les objectifs peuvent ĂŞtre atteints.

Ces objectifs doivent ĂŞtre rĂ©alisables Ă  court terme pour maintenir l’enthousiasme, et Ă  long terme pour lui apprendre l’importance de la cohĂ©rence.

L'affection maternelle est essentielle Ă  la formation de l'estime de soi des enfants.

  • Laissez-les essayer et Ă©chouer si nĂ©cessaire

Les petits qui ne font rien par eux-mĂŞmes finissent par avoir des problèmes d’estime de soi. Semblable Ă  ce que nous avons mentionnĂ© au point prĂ©cĂ©dent, le fait que nous ne les laissons pas agir, mĂŞme s’ils ont tort, signifie que nous ne leur faisons pas confiance.

Alors comment l’enfant va-t-il valoriser ses qualitĂ©s et ses capacitĂ©s, si tout au long de son enfance on lui a dit qu’il sera incapable de rĂ©aliser des choses par lui-mĂŞme ? C’est un exemple clair de la façon dont les petits gestes quotidiens ont des consĂ©quences Ă  l’avenir s’ils ne sont pas corrigĂ©s.

  • Encourager l’amĂ©lioration personnelle

Sans que cela ne devienne une pression pour gagner ou exceller, vous devez le motiver Ă  aller mieux. Cela s’applique Ă  tous les domaines : Ă©ducation, sport, humain, etc.

Un enfant qui apprend dès son plus jeune âge l’importance de s’occuper des autres pour ĂŞtre meilleur et progresser, vous aurez un outil formidable pour le reste de votre vie.

  • Valoriser leur opinion et les laisser participer

Le petit qui n’est jamais Ă©coutĂ© et jamais consultĂ© lors de la prise de dĂ©cisions verra son estime de soi endommagĂ©e. Il est conseillĂ© de lui demander ce qu’il ressent, ce qu’il pense et ce qu’il aimerait faire chaque fois qu’une dĂ©cision doit ĂŞtre prise.

Il lui appartiendra Ă©galement de choisir quel sport pratiquer, quels cours extrascolaires prendre et toutes ces dĂ©cisions. Si cela n’arrive pas, Il est presque impossible pour un enfant qui voit qu’il n’a aucun pouvoir de dĂ©cision dans sa propre vie d’avoir une image positive de lui-mĂŞme.

« Ne dites pas « je ne peux pas » mĂŞme pour plaisanter, car l’inconscient n’a aucun sens de l’humour, il le prendra au sĂ©rieux, et vous le rappellera Ă  chaque fois que vous essaierez ».
-Facundo Cabral-

Choses Ă  Ă©viter pour une bonne formation Ă  l’estime de soi

Tout comme nous parlons des aspects Ă  prendre en compte pour ĂŞtre appliquĂ©s, il convient Ă©galement de mentionner les erreurs courantes qui affectent la formation de l’estime de soi chez les enfants. Nous en Ă©numĂ©rons quelques-uns :

  • SurprotĂ©gez-le : cette forme de parentalitĂ© n’est rien d’autre que le reflet de l’insĂ©curitĂ© des parents. Elle peut avoir des consĂ©quences telles que la timiditĂ©, la dĂ©pendance, l’introversion, l’insĂ©curitĂ© et le manque de confiance en soi, entre autres.
  • Minimiser les rĂ©alisations : valorise ses objectifs accomplis et, inversement, ne dit pas que quelque chose « est trop facile » quand il ne peut pas le faire. Dans les deux cas, vous porterez atteinte Ă  son estime de soi.
  • RĂ©solvez tous vos problèmes : si vous le faites, il ne dĂ©veloppera pas la capacitĂ© de surmonter les difficultĂ©s. Pire encore, vous ne serez peut-ĂŞtre pas en mesure de surmonter les obstacles qui se dressent sur votre chemin.

Même s'ils semblent mineurs, les commentaires négatifs rongent lentement l'estime de soi.

Enfin, nous devons prĂ©ciser que le « dĂ©terminisme » en psychologie n’existe pas. Bien que tout ce qui prĂ©cède soit essentiel pour la formation de l’estime de soi chez les enfants, Il est Ă©galement possible de renverser la situation en partant de l’auto-Ă©valuation des vertus.

Et, bien sĂ»r, si ce processus est solidement ancrĂ© dès l’enfance, il sera bien meilleur.