ApprentissageEducation

Explication simple de la formation de la Terre

Notre bien-aimée Terre Mère est née il y a 4,47 milliards d’années. Beaucoup de choses ont changé depuis cette époque où il n’était qu’un conglomérat de roches et de gaz. Températures et pressions élevées, explosions… Nous allons essayer de résumer simplement la façon dont on pense que la formation de la Terre a eu lieu.

On pense qu’il y a quelque 13,8 milliards d’années il y a eu une terrible explosion connue sous le nom de “Big Bang dans lequel beaucoup de matière était projetée dans toutes les directions. Au fil du temps, cette matière s’est accumulée dans les soleils, les étoiles, les planètes, les nébuleuses… jusqu’à former les galaxies.

Comment les planètes se forment

Eh bien, de ce même nuage de poussière d’étoiles que notre planète et le Soleil ont formé. La force de gravité exercée sur elle l’a fait s’agglomérer d’abord en petits astéroïdes, puis en roches plus grosses qui, en se fusionnant, ont donné naissance aux premières planètes. Et, comme si c’était un jeu de billes cosmiques, ils ont commencé à se heurter.Formation des planètes.

L’énergie émise par les collisions et les éléments constitutifs des premières planètes a provoqué va augmenter la température à l’intérieur, faisant fondre les roches. Avec le temps, les couches extérieures de la Terre ont commencé à se refroidir, même si son noyau est resté incandescent.

Situé juste à la bonne distance du Soleil pour permettre un tel refroidissement, La Terre était encore une planète inhospitalière et en colère. Sans atmosphère gazeuse, baignée par des rivières de lave et semée d’éruptions volcaniques. Mais cette lave n’a fait que contribuer à l’augmentation de la croûte terrestre.

Fruit des éruptions volcaniques, les gaz primordiaux qui donneraient naissance à l’atmosphère ont été libérés à la surface. Bien qu’à l’époque, il serait composé d’hydrogène, d’hélium, de méthane, d’ammoniac, de gaz nobles et de quelques particules d’oxygène dispersées.

De cet oxygène naissant et de l’hydrogène atmosphérique soumis aux conditions optimales de pression et de température la précieuse molécule d’eau qui a rendu la vie possible sur notre planète. En fait, à ce jour, nous ne pouvons concevoir la vie sans la présence de l’eau.

La terre, la mer et l’air se sont battus pendant un certain temps jusqu’à ce que chacun trouve sa place et étaient organisés en couchesUn noyau liquide incandescent, une croûte marine et terrestre, et une atmosphère gazeuse font de la formation de la Terre un exemple, au préalableunique pour son organisation en strates.

Les couches de la formation de la Terre

La structure de la Terre est ce qui la rend si spéciale. Le formation caractéristique de notre planète en 4 couches avec ses sous-couches et l’interconnexion entre elles rend non seulement la vie possible en elle, mais elle est elle-même vivante et en constante transformation.Couches de la Terre.

La géosphère est la couche qui s’étend du centre de la Terre, le noyau, à la surface de la terre. Ni plus ni moins qu’un rayon de 6 356 km. Il est formé par les sous-couches : noyau, interne et externe, manteau, inférieur, zone de transition et supérieur, et la croûte océanique et continentale.

La biosphère est la couche de la terre qui abrite tous les êtres vivants qui habitent notre planète. Rivières, mers, montagnes, lacs, déserts… De 1 km de profondeur à 10 km d’altitude, c’est là que nous les trouvons.

L’hydrosphère est la couche de la Terre qui recueille l’eau au-dessus et au-dessous de la croûte terrestreLes zones suivantes sont importantes : les mers, les lacs, les rivières, les océans, les calottes polaires, la vapeur d’eau et les aquifères. Elle couvre 70 % de la planète, bien que seulement 3 % de l’eau liquide soit douce, et elle est immergée dans un cycle constant de trois états : liquide, solide et gazeux.

L’atmosphère est la couche gazeuse qui, comme un dôme, culmine la formation de La Terre. Il la protège de l’incidence des rayons du soleil, des petits astéroïdes, et permet un environnement optimal pour la vie grâce à sa composition riche en O² (21 %). Ce pourcentage gazeux varie en fonction de la strate et subdivise l’atmosphère en sous-couches : troposphère, stratosphère, mésosphère, ionosphère et exosphère, avec un rayon total de 10 000 km.

“Aussi grandes que soient les merveilles de la nature, il y a toujours des raisons physiques qui peuvent les expliquer”.

-Julio Verne, Voyage au centre de la Terre