Explication simple de la formation de la Terre

Notre bien-aimĂ©e Terre Mère est nĂ©e il y a 4,47 milliards d’annĂ©es. Beaucoup de choses ont changĂ© depuis cette Ă©poque oĂą il n’Ă©tait qu’un conglomĂ©rat de roches et de gaz. TempĂ©ratures et pressions Ă©levĂ©es, explosions… Nous allons essayer de rĂ©sumer simplement la façon dont on pense que la formation de la Terre a eu lieu.

On pense qu’il y a quelque 13,8 milliards d’annĂ©es il y a eu une terrible explosion connue sous le nom de « Big Bang dans lequel beaucoup de matière Ă©tait projetĂ©e dans toutes les directions. Au fil du temps, cette matière s’est accumulĂ©e dans les soleils, les Ă©toiles, les planètes, les nĂ©buleuses… jusqu’Ă  former les galaxies.

Comment les planètes se forment

Eh bien, de ce mĂŞme nuage de poussière d’Ă©toiles que notre planète et le Soleil ont formĂ©. La force de gravitĂ© exercĂ©e sur elle l’a fait s’agglomĂ©rer d’abord en petits astĂ©roĂŻdes, puis en roches plus grosses qui, en se fusionnant, ont donnĂ© naissance aux premières planètes. Et, comme si c’Ă©tait un jeu de billes cosmiques, ils ont commencĂ© Ă  se heurter.

L’Ă©nergie Ă©mise par les collisions et les Ă©lĂ©ments constitutifs des premières planètes a provoquĂ© va augmenter la tempĂ©rature Ă  l’intĂ©rieur, faisant fondre les roches. Avec le temps, les couches extĂ©rieures de la Terre ont commencĂ© Ă  se refroidir, mĂŞme si son noyau est restĂ© incandescent.

SituĂ© juste Ă  la bonne distance du Soleil pour permettre un tel refroidissement, La Terre Ă©tait encore une planète inhospitalière et en colère. Sans atmosphère gazeuse, baignĂ©e par des rivières de lave et semĂ©e d’Ă©ruptions volcaniques. Mais cette lave n’a fait que contribuer Ă  l’augmentation de la croĂ»te terrestre.

Fruit des Ă©ruptions volcaniques, les gaz primordiaux qui donneraient naissance Ă  l’atmosphère ont Ă©tĂ© libĂ©rĂ©s Ă  la surface. Bien qu’Ă  l’Ă©poque, il serait composĂ© d’hydrogène, d’hĂ©lium, de mĂ©thane, d’ammoniac, de gaz nobles et de quelques particules d’oxygène dispersĂ©es.

De cet oxygène naissant et de l’hydrogène atmosphĂ©rique soumis aux conditions optimales de pression et de tempĂ©rature la prĂ©cieuse molĂ©cule d’eau qui a rendu la vie possible sur notre planète. En fait, Ă  ce jour, nous ne pouvons concevoir la vie sans la prĂ©sence de l’eau.

La terre, la mer et l’air se sont battus pendant un certain temps jusqu’Ă  ce que chacun trouve sa place et Ă©taient organisĂ©s en couchesUn noyau liquide incandescent, une croĂ»te marine et terrestre, et une atmosphère gazeuse font de la formation de la Terre un exemple, au prĂ©alableunique pour son organisation en strates.

Les couches de la formation de la Terre

La structure de la Terre est ce qui la rend si spĂ©ciale. Le formation caractĂ©ristique de notre planète en 4 couches avec ses sous-couches et l’interconnexion entre elles rend non seulement la vie possible en elle, mais elle est elle-mĂŞme vivante et en constante transformation.Couches de la Terre.

La gĂ©osphère est la couche qui s’Ă©tend du centre de la Terre, le noyau, Ă  la surface de la terre. Ni plus ni moins qu’un rayon de 6 356 km. Il est formĂ© par les sous-couches : noyau, interne et externe, manteau, infĂ©rieur, zone de transition et supĂ©rieur, et la croĂ»te ocĂ©anique et continentale.

La biosphère est la couche de la terre qui abrite tous les ĂŞtres vivants qui habitent notre planète. Rivières, mers, montagnes, lacs, dĂ©serts… De 1 km de profondeur Ă  10 km d’altitude, c’est lĂ  que nous les trouvons.

L’hydrosphère est la couche de la Terre qui recueille l’eau au-dessus et au-dessous de la croĂ»te terrestreLes zones suivantes sont importantes : les mers, les lacs, les rivières, les ocĂ©ans, les calottes polaires, la vapeur d’eau et les aquifères. Elle couvre 70 % de la planète, bien que seulement 3 % de l’eau liquide soit douce, et elle est immergĂ©e dans un cycle constant de trois Ă©tats : liquide, solide et gazeux.

L’atmosphère est la couche gazeuse qui, comme un dĂ´me, culmine la formation de La Terre. Il la protège de l’incidence des rayons du soleil, des petits astĂ©roĂŻdes, et permet un environnement optimal pour la vie grâce Ă  sa composition riche en O² (21 %). Ce pourcentage gazeux varie en fonction de la strate et subdivise l’atmosphère en sous-couches : troposphère, stratosphère, mĂ©sosphère, ionosphère et exosphère, avec un rayon total de 10 000 km.

« Aussi grandes que soient les merveilles de la nature, il y a toujours des raisons physiques qui peuvent les expliquer ».

-Julio Verne, Voyage au centre de la Terre–