Gestion des conflits par la médiation

Il est important que les enfants soient capables de rĂ©soudre les situations de conflit et de faire face aux problèmes de la vie quotidienne sans recourir Ă  la violence. C’est pourquoi, dans cet article, nous aborderons la question de la gestion des conflits par la mĂ©diation.

Cette stratĂ©gie de rĂ©solution des conflits contribue Ă  d’analyser, de rĂ©glementer et de rĂ©soudre les problèmes de manière pacifique, constructive et coopĂ©rative. Cela est très bĂ©nĂ©fique pour le dĂ©veloppement social des plus jeunes, car, dès les premières annĂ©es de leur vie, ils apprennent Ă  vivre avec les autres de manière positive.

« Nous ne pouvons pas résoudre les problèmes en pensant comme nous les avons créés ».

-Albert Einstein-

Gestion des conflits par la médiation

Selon Juan Carlos Torrego, docteur en éducation, la médiation peut être définie comme

« Méthode de résolution des conflits dans laquelle les deux parties opposées ont volontairement recours à une tierce personne impartiale, ou à un médiateur, pour parvenir à un accord satisfaisant ».

-Juan Carlos Torrego-

Sur la base de cette dĂ©finition, on peut dire que cette technique de rĂ©solution des conflits se caractĂ©rise par l’existence

  • Caractère volontaire des deux parties confrontĂ©.
  • VolontĂ© et effort des deux parties pour communiquer, se comprendre et parvenir Ă  des accords.
  • Intervention d’un Ă©tranger dans le conflitqui agit en tant que mĂ©diateur.

Le médiateur remplit donc les fonctions suivantes :

  • ContrĂ´ler l’ensemble du processussans porter de jugement de valeur et sans assumer la responsabilitĂ© finale.
  • Aider les parties Ă  se comprendre, Ă  nĂ©gocier et Ă  rĂ©soudre le conflit.
  • Aider les parties concernĂ©es Ă  identifier et Ă  satisfaire leurs intĂ©rĂŞts et leurs besoins.
  • Favoriser une atmosphère agrĂ©able, dĂ©tendue et de confiance tout au long du processus.
  • Aidez les parties Ă  exprimer leurs opinions et Ă  approfondir leurs idĂ©es.
  • Proposer des moyens de parvenir Ă  un accord, en recherchant la meilleure solution possible pour les deux parties.

Ainsi, les deux parties impliquĂ©es dans le conflit sont obligĂ©es de participer et ĂŞtre activement impliquĂ© dans la recherche d’une solution au problèmeet de surmonter le problème de manière saine et diplomatique.

Phases du processus de médiation

Afin de mettre en œuvre la stratégie de médiation, un certain nombre de phases doivent être suivies. Ces phases sont présentées ci-dessous :

  1. Expliquer brièvement ce qu’est la mĂ©diation et prĂ©senter les règles que vous devez assumer.
  2. Décider qui commence à faire valoir son point de vue sur le problème.Enseignant faisant la médiation entre deux élèves.
  3. Raconter ce qui s’est passĂ©Le « I » est le nom donnĂ© Ă  chacune des parties au conflit et leurs pensĂ©es et sentiments sur la situation. Ă€ ce stade, le mĂ©diateur doit le faire :
    • L’Ă©coute active.
    • Veiller Ă  ce que les deux parties s’expriment de manière affirmĂ©e.
    • Identifier les aspects les plus importants du problème.
    • Notez les points d’accord et de confrontation.
  4. Clarifier le conflitLe mĂ©diateur doit poser les questions qu’il juge pertinentes afin d’approfondir et de prĂ©ciser le problème. Ă€ ce stade, l’objectif est de parvenir Ă  une vision consensuelle du conflitqui devrait rassembler les points de vue de chaque partie.
  5. Proposer des solutionsUne séance de brainstorming est organisée, au cours de laquelle les deux parties concernées proposent différentes manières de résoudre le conflit.
  6. Parvenir Ă  un accordL’Ă©valuation : toutes les propositions sont Ă©valuĂ©es, en analysant leurs avantages et leurs inconvĂ©nients, dans le but de trouver la solution la plus viable et la plus avantageuse pour tous.
  7. Elaboration d’un accordUn document est rĂ©digĂ© qui spĂ©cifie clairement la solution qui a Ă©tĂ© convenue, de sorte que l’engagement des deux parties au conflit est enregistrĂ©.
  8. Revoir pĂ©riodiquement l’accordEnfin, il est nĂ©cessaire de contrĂ´ler et vĂ©rifier la conformitĂ©.

« On ne peut pas défaire un nœud sans savoir comment il est fait. »

-Aristote-