Les compétences socio-affectives des enfants

Je suis sĂ»r que vous avez entendu parler de la l’Ă©ducation Ă©motionnelle et son importance dans le dĂ©veloppement intĂ©gral des enfants. L’objectif principal de ce type d’enseignement est de promouvoir l’acquisition de compĂ©tences socio-affectives. Ces Ă©lĂ©ments sont fondamentaux pour que les enfants puissent grandir en ayant un rapport correct avec leur environnement.

« L’intelligence Ă©motionnelle commence Ă  se dĂ©velopper dès les premières annĂ©es. Tous les Ă©changes sociaux que les enfants ont avec leurs parents, leurs enseignants et entre eux sont porteurs de messages Ă©motionnels.

-Daniel Goleman-

Les compétences socio-affectives des enfants

Selon les auteurs Rafael Bisquerra Alzina et Nuria Pérez Escoda, les compétences socio-émotionnelles peuvent être définies comme

« L’ensemble des connaissances, capacitĂ©s, aptitudes et attitudes nĂ©cessaires pour comprendre, exprimer et rĂ©guler les phĂ©nomènes Ă©motionnels de manière appropriĂ©e ».

-Bisquerra et Perez.

Ainsi, dans le dĂ©veloppement de cet ensemble de connaissances, de capacitĂ©s, de compĂ©tences et d’attitudes, les actes suivants se distinguent

  • Identifier et rĂ©guler ses propres sentiments, Ă©motions et comportements
  • Reconnaissez vos propres qualitĂ©s personnelles.
  • ReconnaĂ®tre et comprendre les sentiments et les points de vue des autres.
  • Travailler et s’efforcer d’atteindre des objectifs personnels.
  • Accepter et respecter les diffĂ©rences entre les personnes.
  • Utilisez une communication positive.
  • PrĂ©venir, gĂ©rer et rĂ©soudre les conflits interpersonnels de manière constructive.
  • Agir sur la base de valeurs Ă©thiques et civiques.
  • Prendre des dĂ©cisions responsables.
  • Contribuer au bien-ĂŞtre des personnes.Fille qui acquiert des compĂ©tences socio-Ă©motionnelles tout au long de sa vie.

Tout cela peut ĂŞtre classĂ© en cinq catĂ©gories. Ce que nous devons savoir afin d’offrir aux enfants une Ă©ducation complète.

Classification des compétences socio-émotionnelles

Comme nous l’avons mentionnĂ© prĂ©cĂ©demment, il y a un certain nombre d’aspects clĂ©s Ă  prendre en compte pour inculquer ces compĂ©tences aux enfants. Ainsi, les diffĂ©rentes compĂ©tences socio-Ă©motionnelles peuvent ĂŞtre regroupĂ©es en cinq catĂ©gories.

Sensibilisation Ă©motionnelle

Il peut ĂŞtre dĂ©fini comme le fait que d’ĂŞtre conscient de ses propres Ă©motions et de celles des autres. En les comprenant et en donnant un nom Ă  chacun d’entre eux. Il s’agit Ă©galement de pouvoir apprĂ©cier le climat Ă©motionnel d’une situation donnĂ©e.

« La conscience Ă©motionnelle de soi est la pierre angulaire de l’intelligence Ă©motionnelle ».

-Daniel Goleman-

RĂ©gulation Ă©motionnelle

Il s’agit de de gĂ©rer, d’exprimer et de faire face correctement aux Ă©motionsL’Ă©tude a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©e dans le cadre de l’Ă©tude des Ă©tats Ă©motionnels qui influencent la cognition et le comportement.

« Quand je dis contrĂ´ler les Ă©motions, je veux dire des Ă©motions vraiment stressantes et handicapantes. Ressentir des Ă©motions, c’est ce qui fait la richesse de notre vie ».

-Daniel Goleman-

Autonomie Ă©motionnelle

Il s’agit de dĂ©velopper une sĂ©rie de caractĂ©ristiques et d’Ă©lĂ©ments liĂ©s Ă  l’autogestion personnelle, tels que

  • Une grande estime de soi.
  • Une attitude positive face Ă  la vie.
  • La responsabilitĂ©.
  • Analyse critique des normes sociales.
  • L’auto-efficacitĂ© Ă©motionnelle.
  • La rĂ©silience.

« Il n’y a pas de sĂ©paration de l’esprit et des Ă©motions ; les Ă©motions, les pensĂ©es et l’apprentissage sont liĂ©s.

-Eric Jensen-

Renseignement interpersonnel

Il s’agit de la capacitĂ© Ă  comprendre les intentions, les motivations et les dĂ©sirs des autres, en Ă©tablissant des relations sociales saines. Cela implique de pratiquer une communication positive et efficace, de faire preuve de respect, d’empathie, d’attitudes prosociales, d’assertivitĂ©, de coopĂ©ration, etc.

« Le cerveau social est dans son habitat naturel quand on parle Ă  quelqu’un en face Ă  face. »

-Daniel Goleman-

Enfant mettant en pratique ses compétences socio-émotionnelles. Compétences de la vie courante et bien-être

Il s’agit de compĂ©tences nĂ©cessaires pour faire face Ă  la vie quotidienne de manière satisfaisante, telles que

  • Fixer des buts et des objectifs.
  • Prendre des dĂ©cisions et assumer des responsabilitĂ©s.
  • Demandez de l’aide et du soutien si nĂ©cessaire.
  • ReconnaĂ®tre et respecter les droits et les devoirs de soi-mĂŞme et des autres.

Pour que l’on puisse organiser sa vie de manière Ă©quilibrĂ©e, en Ă©prouvant un profond bien-ĂŞtre subjectif.

« Les personnes ayant des compĂ©tences Ă©motionnelles bien dĂ©veloppĂ©es sont plus susceptibles d’ĂŞtre joyeuses et efficaces dans la vie. Et ils pourront cultiver les habitudes mentales qui amĂ©liorent leur productivitĂ©.

-Daniel Goleman-

Apprentissage des compétences socio-émotionnelles

Bien que durant l’enfance, les compĂ©tences socio-affectives doivent ĂŞtre amĂ©liorĂ©es, nous devons garder Ă  l’esprit que, pour en acquĂ©rir certains, il est nĂ©cessaire de prĂ©senter un certain degrĂ© de maturitĂ©. En bref, on peut dire que l’apprentissage dans l’Ă©ducation Ă©motionnelle est un processus qui commence dès l’enfance mais se poursuit tout au long de la vie.