MĂ©thode Davopsi pour l’organisation de la classe

La mĂ©thode Davopsi (Dispositif d’analyse et d’Ă©valuation de l’organisation pĂ©dagogique de l’Ă©cole maternelle) est utilisĂ©e pour Ă©valuer la qualitĂ© de l’organisation de l’espace Ă©ducatif. Son objectif est de pouvoir visualiser et analyser les diffĂ©rentes dimensions de l’espace scolaire, de manière Ă  pouvoir dĂ©tecter les aspects positifs et nĂ©gatifs de l’espace qui peuvent influencer les processus d’apprentissage.

L’espace scolaire dans la mĂ©thode Davopsi

La mĂ©thode Davopsi indique que, selon la manière dont un espace scolaire est organisĂ©, il dĂ©terminera la manière dont les activitĂ©s Ă©ducatives seront menĂ©es. Par consĂ©quent, il faut toujours garantir une forme d’organisation spatiale qui aide Ă  dĂ©velopper des expĂ©riences Ă©ducatives significatives dans lequel les enseignants peuvent couvrir tous les besoins ou demandes de base des Ă©lèves, principalement au stade de l’enfance.

Selon la mĂ©thode, l’espace scolaire doit ĂŞtre une source constante de stimulation pour les enfants, et doit toujours respecter les caractĂ©ristiques de chacun d’eux, tout en leur offrant un environnement sĂ»r, familier et Ă©quilibrĂ© sur le plan Ă©motionnel.

Dimensions de l’espace selon la mĂ©thode Davopsi

La mĂ©thode d’Ă©valuation de l’espace scolaire se concentre sur les trois dimensions qui composent l’espace Ă  l’intĂ©rieur de la classe et Ă  l’extĂ©rieur. Ces dimensions sont :

Environnement

Il doit respecter les besoins fondamentaux des enfants et être un espace qui permet aux enfants de vivre des expériences éducatives qui les aident dans la construction des connaissances.

Ce qui veut dire, dans les espaces intĂ©rieurs tels que la salle de classe, diffĂ©rents coins d’activitĂ© sont prĂ©conisĂ©s. Il s’agit Ă  la fois d’expĂ©riences Ă©ducatives liĂ©es au dĂ©veloppement du jeu symbolique et des compĂ©tences linguistiques et de communication, ainsi que d’activitĂ©s de dĂ©veloppement moteur et physique, ou d’autres pour travailler sur la lecture, les compĂ©tences tactiles et visuelles. Et sans oublier l’importance de l’existence d’autres coins ou zones liĂ©s au repos et Ă  la dĂ©tente.

D’autre part, D’autres espaces intĂ©rieurs, tels que la bibliothèque, le gymnase, la salle polyvalente ou la salle de rĂ©union doivent Ă©galement ĂŞtre pris en considĂ©ration. C’est-Ă -dire que ce sont des espaces qui peuvent avoir d’autres utilitĂ©s que celles d’origine et, selon une bonne organisation spatiale et une bonne planification des activitĂ©s, ils peuvent ĂŞtre constituĂ©s dans des espaces ayant un vĂ©ritable potentiel Ă©ducatif.

En ce qui concerne la structuration des espaces extĂ©rieurs, ceux-ci doivent pour permettre aux enfants de jouer et de se dĂ©placer, de manipuler des objets, d’expĂ©rimenter et d’observer, et toujours par une communication et une socialisation constantes entre eux.

En outre, l’Ă©valuation des espaces extĂ©rieurs prend en compte d’autres dimensions telles que les conditions dans lesquelles les enfants peuvent Ă©tablir le contact nĂ©cessaire avec la vĂ©gĂ©tation et les espaces verts. Ainsi que la prise en compte des mesures de protection et de sĂ©curitĂ© de base.

Vie privée

Cette dimension est liĂ©e Ă  la façon dont les enfants travaillent. Qu’ils travaillent seuls ou en groupe ou en Ă©quipe, leur vie privĂ©e doit ĂŞtre garantie. En d’autres termes, leur fournir un espace adĂ©quat pour qu’ils puissent exercer leurs activitĂ©s de manière ordonnĂ©e et pacifique, en Ă©vitant toutes sortes de conflits qui pourraient surgir entre eux.

Objets

Dans l’Ă©valuation de l’espace de la classe, cette dimension liĂ©e Ă  l’existence d’objets concrets doit ĂŞtre prise en compte. Il doit y avoir diffĂ©rents objets dans la classe qui appartiennent aux enfants. Par exemple, des photos de chacun d’entre eux et de leur famille, ou de leurs animaux domestiques. MĂŞme les jouets ou autres objets de leur maison qui servent de lien entre les enfants et leur environnement familial.Classe d'enfants organisĂ©e selon la mĂ©thode Davopsi.

Le dĂ©veloppement de l’autonomie et le rĂ´le des adultes dans les espaces scolaires selon la mĂ©thode Davopsi

Comme nous l’avons mentionnĂ©, cette mĂ©thode est un outil qui nous permet d’apprĂ©cier les aspects significatifs de l’organisation pĂ©dagogique de l’Ă©cole maternelle. Et nous avons vu les dimensions qu’elle aborde par rapport Ă  l’Ă©valuation de l’espace scolaire. Maintenant, la mĂ©thode, d’ailleurs, se concentre sur le rĂ´le de l’adulte et la nĂ©cessitĂ© pour les enfants d’ĂŞtre de plus en plus autonomes.

Le rĂ´le de l’adulte dans l’organisation de l’espace scolaire est fondamental, puisque ce sont les enseignants qui servent de guides et de mĂ©diateurs pour que les enfants comprennent les règles d’utilisation et d’exploitation de l’espace. En outre, ce sont eux qui doivent crĂ©er des environnements adĂ©quats de chaleur et de confinement afin que les enfants dĂ©veloppent un sentiment d’appartenance et de sĂ©curitĂ©.

Et, en ce qui concerne la rĂ©alisation progressive de l’autonomie des enfants, une organisation correcte de l’espace Ă©ducatif est essentielle dans la mesure oĂą les enfants sont capables Ă©tablir une relation sĂ»re et confortable avec les espaces et les environnements qui les entourent, ils pourront ĂŞtre de plus en plus autonomes.

Par consĂ©quent, les espaces ne doivent pas comporter d’objets dangereux, ils doivent ĂŞtre ouverts et larges, Ă©clairĂ©s et chauds. Et, surtout, ils doivent ĂŞtre des espaces qui invitent les enfants Ă  les utiliser gratuitement et de manière agrĂ©able.