Mon petit-fils : le petit bout de paradis que la vie m’a donnĂ©

Mon petit-fils est le petit bout de paradis que la vie m’a donnĂ©. C’est une seconde chance que les dieux m’ont donnĂ©e. Ma chance d’aimer sans mesures et sans soucis supplĂ©mentaires. Une nouvelle chance de bien faire les choses, de continuer Ă  construire l’avenir.

Cet enfant, fruit de l’amour de ce petit ĂŞtre que j’ai vu naĂ®tre, aujourd’hui est tout pour moi. Cela me donne l’encouragement dont j’ai besoin pour surmonter les maux de l’âge. C’est lui qui me donne une raison de continuer Ă  habiter ce monde, pour ensuite rester Ă  ses cĂ´tĂ©s.

Mon petit-fils est devenu l’oxygène qui me permet de vivre au jour le jour de manière intense. C’est ce petit univers que je fais tourner nuit et jour. Source d’admiration et de profonde adoration, elle remplit de couleurs ma maison Ă  chaque visite et remplit de bonheur les dernières Ă©tapes de mon existence.

Mon petit-fils, mon plus beau cadeau

Mon petit-fils est le meilleur cadeau que mon fils aurait pu me faire. L’amour que je ressens pour lui est unique, si diffĂ©rent de cet immense amour que j’ai ressenti pour la première fois lorsque j’ai rencontrĂ© mon fils bien-aimĂ©. Mon petit fils est l’hĂ©ritier de tout mon temps, pour m’avoir donnĂ© la lueur dans ses yeux et son sourire contagieux.

Elle a ravivĂ© ma capacitĂ© d’Ă©merveillement en prolongeant ma vie avec du sang d’espoir et d’illusion. C’est le rĂŞve le plus parfait qui s’est heureusement rĂ©alisĂ©. Aujourd’hui, le son de sa voix innocente est devenu ma bannière. Ses images distribuĂ©es dans ma maison sont comme des trophĂ©es du champion de la vie lui-mĂŞme.

Mon petit-fils est le meilleur prix que j’aurais pu recevoir après avoir Ă©levĂ© mon petit bout de soleil avec tant d’amour. Il m’a donnĂ© le plus bel horizon aujourd’hui. Beaucoup de paradis pour cette grand-mère qui se fatigue d’aimer, et qui attend tout le temps de remplir de baisers et de câlins d’ours ce petit garçon qui a tant d’amour Ă  offrir.

Mon petit-fils est mon passĂ©, mon prĂ©sent et mon futur restant. Mon histoire, ma famille et mon sang. Pour cette raison mĂŞme, je ne peux jamais refuser vos demandes. Grâce Ă  lui, je suis capable de rĂ©aliser des choses impossibles. C’est mon garçon gâtĂ©, mon partenaire et complice prĂ©fĂ©rĂ©.

Ce petit garçon est un billet pour voyager dans le passĂ©. Je me souviens de ces beaux jours de mon enfance. Sentir les vieux arĂ´mes et les jeux. Rappelez-moi mon innocence, mon imagination et ma fraĂ®cheur. Pour me souvenir de la puretĂ© que je portais et pour assimiler ce que j’ai perdu au fil des ans.

Mon petit-fils, mon rêve et mon métier

Ce petit garçon que je vois grandir devant moi m’a permis de rĂŞver Ă  nouveau, en faisant partie de ses rĂŞves. Cela m’a montrĂ© que j’ai beaucoup Ă  apprendre. Cela a Ă©veillĂ© en moi de nouvelles passions que je croyais impossibles. Il est venu au monde pour adoucir encore plus mon cĹ“ur.

Voir ce que vous considĂ©rez comme fabuleux, entendre ces histoires qui vous ont Ă©tonnĂ©, vous voir vous balancer ou glisser sur le toboggan, c’est voir de la magie pure. Son joli petit visage et cette douce « Mamie ont suffi Ă  me rendre fou. Je promets de faire descendre la lune, de vous rapprocher du soleil et de vous remplir de bonbons chaque après-midi.

CĂ©der Ă  tous ses caprices, lui donner tout mon amour, l’accompagner dans tous les aspects de sa vie est devenu mon sport. Le souvenir de l’art de changer les couches, d’apaiser les colères, de s’asseoir sur ses genoux pour recevoir Ă©tait une prioritĂ© depuis l’arrivĂ©e de mon petit-fils.

Et qu’importe si mon fils, mon gendre ou ma belle-fille ne peut pas comprendre cet amour profond ? Qu’importe leur colère passagère ? Je sais très bien que tout comme ils ne m’ont pas compris hier et aujourd’hui – en tant que parents – ils me comprennent, quand le jour viendra de devenir grands-parents, ils comprendront mon comportement.

Mon petit bout de paradis, mon monde, mon univers et mon tout. C’est mon petit-fils depuis que j’ai remarquĂ© son arrivĂ©e. Je souhaite seulement qu’il ait une vie pleine et heureuse, et je demande Ă  Dieu de pouvoir en profiter avec lui autant que possible. Car si un sentiment de tristesse ou de douleur surgit, je veux ĂŞtre celui qui essuie ses larmes et fait une grimace sur son visage.