Pourquoi faut-il toujours Ă©couter un enfant quand il parle ?

ĂŠtre mère n’est pas un travail facile. Parfois, la hâte et l’obligation peuvent nous amener Ă  nĂ©gliger par inadvertance des aspects très importants de la sĂ©lection. Il est nĂ©cessaire de toujours Ă©couter un enfant lorsqu’il parle pour l’aider Ă  dĂ©velopper diverses compĂ©tences. Mais au milieu de l’agitation quotidienne, nous ne rĂ©alisons pas toujours l’importance de ces petits gestes.

Pour un enfant, ses parents sont tout son monde, ce sont ses hĂ©ros. L’attitude qu’ils adoptent dans leur relation avec lui influencera grandement la vision qu’il a de lui-mĂŞme et ses attentes Ă  l’Ă©gard du monde et des relations sociales. Essayons de faire attention Ă  notre comportement, car nous modelons la rĂ©alitĂ© de notre petit.

Pourquoi faut-il toujours Ă©couter un enfant ?

Les enfants sont spontanĂ©s et parfois malvenus. En certaines occasions, il est nĂ©cessaire de leur demander de reporter la conversation Ă  plus tard. NĂ©anmoins, Si nous nous habituons Ă  ne pas les Ă©couter ou Ă  ne pas faire trop attention lorsqu’ils nous parlent, cela peut avoir des consĂ©quences.

Estime de soi

Lorsque vous Ă©coutez votre enfant, vous validez ses Ă©motions, vous lui transmettez l’idĂ©e qu’il est important et digne d’amour et d’attention. Les enfants, tout comme les adultes, ont besoin de quelqu’un qui soit prĂŞt Ă  les Ă©couter et qui s’intĂ©resse Ă  ce qu’ils ont Ă  dire. L’Ă©coute est un acte d’affection et de respect qui contribuera Ă  la perception qu’un enfant a de lui-mĂŞme.

Si nous sommes inconsidĂ©rĂ©s (mĂŞme si ce n’est pas intentionnel) lorsque le nourrisson essaie de nous parler, il se sentira inestimable, voire gĂŞnĂ©. Vous apprendrez progressivement Ă  ne pas partager vos opinions et vos Ă©motions, car vous aurez le sentiment qu’elles ne vous intĂ©ressent pas ou ne plaisent Ă  personne. Il ne dĂ©veloppera pas la confiance en soi nĂ©cessaire dans aucun domaine de la vie.

Compétences sociales

Comme son nom l’indique, notre capacitĂ© Ă  fonctionner socialement est une compĂ©tence qui se dĂ©veloppe. Les enfants commencent Ă  apprendre les règles sociales et Ă  moduler leur comportement en fonction de celles-ci. Il n’est donc pas rare qu’ils utilisent un ton de voix plus aigu que celui qui est appropriĂ© ou qu’ils ne respectent pas leur tour de parole.

Cependant, il leur est impossible d’apprendre s’ils ne pratiquent pas. Les Ă©couter et leur parler est une pratique très utile pour leur permettre de se former et de faire confiance Ă  leurs compĂ©tences sociales. Si nous ne leur offrons pas suffisamment de possibilitĂ©s de s’exprimer ouvertement, ils risquent de ne pas dĂ©velopper pleinement leurs compĂ©tences sociales.

Faites confiance Ă 

Ă€ l’adolescence, de nombreux parents reprochent Ă  leurs enfants le manque de communication entre eux. Mais la vĂ©ritĂ© est que la relation de confiance doit commencer Ă  se forger dès les premières annĂ©es de la vie. MĂŞme si cela peut sembler le contraire, les enfants sentent si vous vous intĂ©ressez Ă  leur conversation ou si vous essayez de l’Ă©viter.

Si nous leur offrons un lieu sĂ»r oĂą ils peuvent aller dès leur plus jeune âge pour trouver Ă©coute et soutien, il sera plus facile pour ce lien de rester Ă  l’adolescence. L’Ă©coute de votre enfant vous aidera Ă  le connaĂ®tre en profondeur, Ă  connaĂ®tre ses goĂ»ts, ses inquiĂ©tudes et ses craintes. Et cela l’encouragera Ă  venir vous voir lorsqu’il aura besoin de conseils.

Les clés pour toujours bien écouter un enfant

  • En raison de leur manque d’expĂ©rience, les enfants ont tendance Ă  errer et Ă  ĂŞtre lents Ă  expliquer. Soyez patient et essayez de ne pas les interrompre lorsqu’ils parlent. Attendez qu’ils aient fini leur histoire pour faire vos commentaires.
  • Pratiquer l’Ă©coute active. Il ne suffit pas d’entendre ce qu’ils disent, nous devons leur montrer que nous les Ă©coutons vraiment avec intĂ©rĂŞt. Pour ce faire, il peut ĂŞtre appropriĂ© de se mettre Ă  leur niveau et de les regarder dans les yeux lorsqu’ils nous parlent.
  • Essayez de ne pas porter de jugement sur ce qu’on vous dit. S’ils se sentent jugĂ©s, ils sont moins susceptibles de revenir vers vous pour vous expliquer leurs histoires et leurs sentiments. Soyez comprĂ©hensif et tolĂ©rant.
  • Trouvez un moment chaque jour pour discuter sans distractions et en consacrant toute votre attention Ă  l’enfant.

Soyez assurĂ©s que chaque seconde que vous passez Ă  Ă©couter votre enfant est un investissement prĂ©cieux. Vous l’aiderez Ă  renforcer son estime de soi et sa confiance en soi. Vous encouragerez le dĂ©veloppement de leurs compĂ©tences sociales et Ă©tablirez un lien de confiance qui durera des annĂ©es.