Que sont les méthodologies actives ?

Pour crĂ©er des Ă©coles adaptĂ©es aux temps nouveaux, il est nĂ©cessaire de mettre en Ɠuvre des mĂ©thodologies actives dans la salle de classe. Elles permettent aux Ă©tudiants d’ĂȘtre les principaux protagonistes du processus d’enseignement et d’apprentissage, de sorte que les Ă©tudiants construisent leurs propres connaissances, en acquĂ©rant des compĂ©tences utiles pour la vie quotidienne.

On peut donc dire que ce type de méthodologie sert à promouvoir un apprentissage et une découverte significatifs.

« Lorsqu’un enfant peut faire le lien entre ce qu’il apprend et ses propres expĂ©riences, son intĂ©rĂȘt vital est Ă©veillĂ©, sa mĂ©moire est activĂ©e et ce qu’il apprend devient sien.

-Rudolf Steiner.

Que sont les méthodologies actives ?

Selon MÂȘ JosĂ© Labrador et MÂȘ Ángeles Andreu, les mĂ©thodologies actives peuvent ĂȘtre dĂ©finies comme

« Les mĂ©thodes, techniques et stratĂ©gies utilisĂ©es par l’enseignant pour transformer le processus d’enseignement en activitĂ©s qui encouragent la participation active des Ă©lĂšves et conduisent Ă  l’apprentissage ».

-MÂȘ JosĂ© Labrador et MÂȘ Ángeles Andreu-

Ces mĂ©thodes, techniques et stratĂ©gies devraient promouvoir la motivation scolaire, afin d’atteindre pour susciter la curiositĂ© et l’intĂ©rĂȘt des Ă©tudiants Ă  acquĂ©rir :

  • La connaissance.
  • CompĂ©tences.
  • Attitudes.
  • CompĂ©tences.
  • Les valeurs.

Pour ce faire, les mĂ©thodologies mises en Ɠuvre dans la classe doivent prĂ©senter les caractĂ©ristiques suivantes :

  1. Se concentrer sur les Ă©tudiants, en Ă©tant le protagoniste et le sujet actif du processus d’enseignement et d’apprentissage. Par consĂ©quent, l’attention est portĂ©e sur la diversitĂ© et les diffĂ©rents rythmes et besoins de chaque Ă©lĂšve sont respectĂ©s.
  2. Comprendre l’apprentissage comme un processus constructif et non comme une rĂ©ception et une accumulation d’informations. Les connaissances sont donc liĂ©es les unes aux autres, formant un vaste rĂ©seau d’idĂ©es utiles pour rĂ©soudre les problĂšmes et reconnaĂźtre les situations.
  3. Promouvoir l’apprentissage autodirigĂ©. Les enseignants y jouent le rĂŽle de guides ou de conseillers et les Ă©lĂšves prennent l’initiative et la responsabilitĂ© de leur propre apprentissage, en dĂ©veloppant des compĂ©tences mĂ©tacognitives, une conscience rĂ©flexive, une pensĂ©e critique, une crĂ©ativitĂ©, une capacitĂ© d’autorĂ©gulation, etc.
  4. Promouvoir un enseignement contextualisé appliqué au monde réel. Cela permet de faire face à des problÚmes réels et pratiques, générant un apprentissage transférable, durable et compréhensible.

ÉlĂ©ments de base des mĂ©thodologies actives

En bref, on peut dire que les éléments de base des méthodologies actives sont

  • Ascenariou qui dĂ©finit le contexte pour le problĂšme, le cas, la situation ou le projet.
  • Le l’apprentissage basĂ© sur le monde rĂ©el.
  • La crĂ©ation de groupes et d’Ă©quipes, favorisant le travail coopĂ©ratif.
  • Le la rĂ©solution de problĂšmes complexes qui nĂ©cessitent un raisonnement, des efforts et une enquĂȘte pour ĂȘtre rĂ©solus.
  • L’importance de des connaissances antĂ©rieures et la dĂ©couverte de nouvelles.

« Donnez aux Ă©lĂšves quelque chose Ă  faire, pas quelque chose Ă  apprendre. Le pouvoir de faire est tel qu’il faut rĂ©flĂ©chir et reïŹ‚exionar ».

-John Dewey-

ABP : une pédagogie dans laquelle l'étudiant est le protagoniste de son apprentissage, c'est-à-dire une des méthodologies actives proposées.Quelques exemples de ce type de méthodologie

Quelques exemples de mĂ©thodologies actives qui peuvent ĂȘtre mis en pratique dans la classe pour faciliter la participation et l’implication des Ă©lĂšves sont

  • Apprentissage par projet (PBL), Apprentissage par projet).
  • La mĂ©thode du centre d’intĂ©rĂȘt de Decroly.
  • Études de cas.
  • Contrat d’apprentissage.
  • Technique d’exposition.
  • Classe de maĂźtre participative.
  • Technique de dramaturgie, simulation ou jeu de rĂŽle.

En ce sens, toutes ces mĂ©thodologies actives doit ĂȘtre soutenu par une structure et un climat de classe dans lesquels la coopĂ©ration, la collaboration et la participation sont primordiales. Pour que les Ă©lĂšves connaissent les diffĂ©rentes stratĂ©gies utilisĂ©es par leurs pairs et puissent les appliquer Ă  des situations similaires.

D’ailleurs, dans ce type de mĂ©thodologie, le processus d’enseignement et d’apprentissage est compris comme Ă©tant Ă  double sensL’enseignant apprend Ă  ajuster l’intervention Ă©ducative en fonction des demandes et des besoins des Ă©lĂšves, tandis que les enfants ajustent leur apprentissage en fonction des rĂ©sultats obtenus.

« La coopĂ©ration est la conviction absolue que personne ne peut atteindre l’objectif si tout le monde ne le fait pas ».

-Le fardeau de la Virginie-