Soins à apporter après une césarienne

Une femme qui a subi une césarienne pour mettre au monde son bébé doit prendre davantage soin d’elle, encore plus que celles qui ont accouché par voie vaginale. Pourquoi cette déclaration est faite dans cet article. En outre, nous vous parlerons d’autres détails liés au sujet.

Pourquoi une attention particulière ?

Parce que la césarienne est essentiellement une intervention chirurgicale avec les dangers et les vulnérabilités des autres opérations médicales. Bien que ce soit le choix que doivent faire les médecins pour mettre au monde un bébé après un problème d’accouchement vaginal, il n’est pas sans risque.

Il est important de noter que la récupération après une césarienne est beaucoup plus lente que lors d’un accouchement normal. Il y a des femmes qui, après quelques heures d’accouchement sans complications, peuvent marcher et pratiquement reprendre leurs activités quotidiennes.

Au lieu de cela, Les femmes qui ont une césarienne ont besoin de semaines pour se remettre complètement.

Autre point à noter : certains experts estiment que les incisions dans le ventre de la femme ne guérissent jamais de façon interne, elle doit donc toujours en tenir compte et éviter, par exemple, de porter un poids excessif ou même de donner naissance lors de futures grossesses.

Les soins qui doivent être apportés à une femme qui subit une césarienne sont les mêmes que ceux qui sont apportés après une opération. Nous vous en parlerons ensuite.

Se reposer en marchant et en restant actif

Bien qu’après la naissance d’un bébé, le repos soit la dernière chose que la mère garde, il est nécessaire de savoir que la récente césarienne doit être soutenue par toute la famille, à la fois pour aider au repos et pour aider aux soins continus du nouveau-né.

Dans ce cas, les femmes doivent se reposer autant que possible et faire au moins une sieste pendant la journée, en profitant aussi du rêve de votre fils. C’est seulement ainsi qu’ils se rétabliront beaucoup plus vite.

Mais, bien que cela puisse sembler paradoxal, tout comme il est recommandé aux femmes qui ont subi une césarienne de se reposer quelques jours après l’opération, il n’est pas du tout suggéré qu’elles se soumettent à un repos complet et à la sédentarité.

L’exercice physique qu’ils font en marchant les aidera à maintenir la circulation sanguine et à empêcher la formation de caillots dans leur ventre.

Ensuite, la formule consiste à se lever, à prendre soin de son bébé, à le tenir, à l’allaiter, à changer sa couche et à passer du temps sur soi à marcher lentement et patiemment ; et à faire quelques pauses à un moment donné pour ne pas trop se fatiguer.

césarienne cicatrisée

Manger sainement

En cas de rétablissement complet, un régime alimentaire équilibré mais riche en nutriments est nécessaire. Cela aura également un effet positif sur la qualité du lait que vous produisez pour votre enfant.

Évitez les aliments malsains, les aliments épicés et les aliments trop épicés qui peuvent provoquer une constipation rendant le moment de la défécation douloureux.

Ne pas porter de poids

Le nouveau-né qui a subi une césarienne ne doit pas soulever de poids, mais cela ne signifie pas qu’il ne peut pas porter son enfant. Le poids de votre bébé ne doit pas lui faire de mal.

Soyez attentifs à certains signes

L’un des symptômes énumérés ci-dessous vous aidera à consulter immédiatement votre gynécologue/obstétricien, car ils indiqueront que vous avez peut-être un problème lié à la césarienne.

  • Fièvre
  • Douleur excessive dans la zone vaginale
  • Suppression des cicatrices de césarienne
  • Saignements vaginaux abondants accompagnés de douleurs
  • Oedème de la jambe

Quels sont les symptômes normaux après une césarienne ?

Chère maman, tu peux prendre les choses normalement et ne pas t’inquiéter si les symptômes suivants apparaissent :

  • Engourdissement autour de la plaie
  • Démangeaisons dans la zone autour des taches (c’est un signe de guérison)
  • L’appréciation d’une gamme de couleurs autour de la plaie : bleu, jaune, verdâtre, lilas… ces couleurs sont similaires à celles qui apparaissent après un coup reçu, par exemple, sur les jambes. Dans ce cas, ils ne doivent pas inquiéter le patient après l’opération car ils sont associés à la manipulation de cette zone pendant l’opération.