For the Birds : un court métrage pour réfléchir sur la diversité

Pour les oiseaux est un court métrage d’environ 3 minutes, produit par Pixar en 2000. Bien que 20 ans se soient écoulés depuis sa création, le message qu’il vise à transmettre est toujours bien vivant dans la société actuelle, puisque Ce court métrage nous invite à réfléchir sur la diversité et l’importance de l’inclusion.

Ralph Eggleston, le scénariste et réalisateur du court-métrage, aborde ce sujet de manière très drôle et originale. C’est pourquoi, Pour les oiseaux a remporté plusieurs prix, dont l’Oscar du meilleur court métrage d’animation en 2001.

Pour toutes ces raisons, nous vous recommandons de regarder ce merveilleux court métrage avec vos enfants. Qu’attendez-vous ?

Pour les oiseauxUn court métrage pour réfléchir sur la diversité

Pour les oiseauxDans la première scène, vous pouvez voir comment les petits oiseaux sont perchés un par un sur un fil de téléphone. Soudain, le grand oiseau apparaît pour les saluer depuis le réverbère. Les petits oiseaux, comme celui-ci leur ressemble si peu, commencent à se moquer et à se moquer de lui.

Pixar

Le grand oiseau décide de se tenir sur le câble, avec le reste du groupe, et se tient en plein milieu. C’est très ennuyeux pour les petits oiseaux, car le câble, en raison de son poids, commence à s’effondrer.

Un des petits oiseaux, très en colère, commence à picorer le corps du grand oiseau. Cela ne fait qu’aggraver la situation, puisqu’il fait tomber le câble et s’y accroche en le tenant avec ses griffes.

Deux des petits oiseaux, insatisfaits de ce qui s’est passé, décident de picorer les doigts du grand oiseau. Mais, soudain, ils se rendent compte que si celui-ci tombe, ils pourront l’abattre dans le ciel. Et, en fait, c’est ce qui finit par arriver : les petits oiseaux sont propulsés vers le haut avec une telle vitesse que toutes les plumes de leur corps tombent.

Dans la dernière scène, sont les petits oiseaux, très honteux de ne pas avoir de plumes, et le grand oiseau, qui reste en parfait état. Ainsi, celui-ci finit par se moquer de ceux qui se moquaient de lui parce qu’il était différent. Cette histoire, outre qu’elle nous fait réfléchir sur la diversité, nous enseigne et nous rappelle une règle fondamentale du vivre ensemble :

« Traitez les autres comme vous aimeriez être traité traitera vous ».

-Anonyme-

Les oiseaux de proie dans le court métrage de Pixar, For the Birds, sur la diversité.
Pixar

L’importance d’apprendre à respecter la diversité

Tout comme les petits oiseaux dans le court métrage, les enfants doivent apprendre à respecter toutes sortes de personnes, quelles que soient leurs caractéristiques, et à établir des relations avec ellesSelon l’éducateur et psychologue Juan Manuel Escudero Muñoz, les enfants doivent acquérir une série de valeurs liées à l’éthique du monde au fil des ans :

  • La justice : de vouloir pour les autres ce que l’on veut pour soi-même.
  • Les soins : pour s’occuper des personnes les plus vulnérables.
  • La responsabilité : d’assumer le devoir que l’on a de prendre soin et d’aider les personnes ayant certains besoins.
  • La révision : reconnaître les obstacles qui limitent ses propres aspirations et celles des autres.

Ces aspects doivent être travaillés et pratiqués dans le contexte éducatif et familial, car ce sont les deux environnements dans lesquels les enfants apprennent à vivre ensemble, à comprendre, à communiquer et à se mettre en relation avec d’autres personnes. Donc, à la fois de l’école et de la maison, nous devons prendre en charge la formation des enfants aux valeurs, les éduquer au respect de la diversité, à la collaboration et à la coexistence positive.Cela permet la création d’une société future meilleure, une société inclusive.

« Si nous apprenons aux enfants à accepter la diversité comme une chose normale, il ne sera pas nécessaire de parler d’inclusion, mais de vivre ensemble.

-Daniel Comin-