6 citations de Howard Gardner sur l’Ă©ducation

Howard Gardner est un psychologue et chercheur amĂ©ricain connu pour sa thĂ©orie des intelligences multiplesDans ce livre, il dĂ©crit l’existence d’au moins huit intelligences (linguistique, logico-mathĂ©matique, visuospatiale, musicale, corporelle-kinesthĂ©sique, naturaliste, intrapersonnelle et interpersonnelle).

Cet auteur a eu beaucoup d’impact dans le domaine de l’Ă©ducation. C’est pourquoi nous prĂ©sentons dans cet article quelques-unes de ses phrases les plus cĂ©lèbres.

Les idĂ©es de Gardner sur l’Ă©ducation

Selon Howard Gardner, les intelligences multiples sont combinĂ©es et utilisĂ©es Ă  diffĂ©rents degrĂ©s, de manière personnelle et unique. Donc, Chaque personne a son propre profil intellectuel, c’est-Ă -dire qu’elle est plus compĂ©tente dans certaines disciplines et moins dans d’autres. De plus, cet auteur postule que chacune des intelligences exprime en son sein la crĂ©ativitĂ© elle-mĂŞme.

Par consĂ©quent, lorsqu’il s’agit de comprendre l’Ă©ducation, il faut le faire dans une perspective globale et inclusive dans laquelle

  • Tous les domaines d’apprentissage sont travaillĂ©s.
  • Les diffĂ©rences individuelles sont prises en compte.

5 citations de Howard Gardner sur l’Ă©ducation

1) « Chaque ĂŞtre humain possède une combinaison unique d’intelligence. C’est lĂ  le dĂ©fi Ă©ducatif fondamental.

Afin d’Ă©duquer correctement les enfants, il est nĂ©cessaire de connaĂ®tre leurs potentiels et de leur donner la possibilitĂ© de les dĂ©velopper au maximum. Dans ce sens, le système Ă©ducatif doit offrir une attention individualisĂ©e et personnalisĂ©evalorisant toutes les intelligences de manière Ă©gale.

2) « Nous pouvons ignorer les différences et supposer que tous nos esprits sont les mêmes. Ou bien nous pouvons tirer profit de ces différences.

Tous les enfants n’apprennent pas de la mĂŞme façonChacun a un profil intellectuel et un style d’apprentissage spĂ©cifique. Cela doit ĂŞtre pris en compte afin de fournir une Ă©ducation de qualitĂ©, en prĂŞtant attention aux besoins de chaque Ă©tudiant.

3) « L’Ă©mergence des nouvelles technologies nous oblige Ă  Ă©duquer les enfants diffĂ©remment ».

Les technologies de l’information et de la communication facilitent le travail des enseignants dans le cadre du processus d’enseignement et d’apprentissage. Aujourd’hui, il existe de nombreuses mĂ©thodes d’innovation pĂ©dagogique qui incluent l’utilisation d’ordinateurs, tablettes et d’autres appareils Ă©lectroniques. Qui permet de travailler et de stimuler toutes les intelligences et de personnaliser l’apprentissage.

Les enfants marquent la vie en faisant ce qu’ils peuvent faire, pas ce qu’ils ne peuvent pas… L’Ă©cole est importante, mais la vie est plus importante. ĂŠtre heureux, c’est utiliser ses compĂ©tences de manière productive, quelles qu’elles soient.

Selon Garnder, l’intelligence implique la capacitĂ© Ă  rĂ©soudre un problème ou Ă  fabriquer des produits qui sont importants dans un contexte culturel.Enfant très motivĂ© par son Ă©ducation et ses Ă©tudes.

Donc, l’Ă©ducation vise Ă  permettre aux enfants d’acquĂ©rir des compĂ©tences et des aptitudes utiles dans la vie quotidienne et le dĂ©veloppement futur. De cette façon, les enfants deviennent les adultes qui contribuent, d’une certaine manière, Ă  la sociĂ©tĂ©.

5) « L’objectif de l’Ă©ducation est d’aider les gens Ă  mieux utiliser leur esprit.

Comme nous l’avons dĂ©jĂ  dit,l’esprit est constituĂ© de diffĂ©rents types d’intelligence. De l’Ă©ducation, les enfants doivent ĂŞtre prĂ©parĂ©s Ă  les utiliser efficacement.

Nous devrions passer moins de temps à trier les enfants et plus de temps à les aider à identifier leurs dons et compétences naturels et à les cultiver. Il existe des centaines et des centaines de façons de réussir et de nombreuses, nombreuses compétences différentes qui vous aideront à y parvenir.

Les enfants ont souvent tendance Ă  ĂŞtre comparĂ©s les uns aux autres, surtout dans le domaine acadĂ©mique. C’est une grave erreur, car chaque Ă©tudiant a certaines caractĂ©ristiques.

L’Ă©ducation devrait donc se concentrer sur le profil intellectuel de chaque enfant, sur l’exploitation de ses points forts, carc’est l’Ă©cole qui doit s’adapter aux Ă©lèves, et non l’inverse.