PĂ©dagogie critique : de quoi s’agit-il ?

Pour savoir en quoi consiste la pédagogie critique, il faut considérer que celle-ci fait partie de la pédagogie en tant que discipline maternelle.

La pĂ©dagogie est une discipline qui Ă©tudie, analyse et perfectionne le phĂ©nomène Ă©ducatif et l’enseignement dans toute sa complexitĂ©. Il s’agit d’une science appliquĂ©e de nature psychosociale qui vise Ă  organiser l’Ă©ducation et la formation des personnes.

La pĂ©dagogie a Ă©tĂ© diversifiĂ©e en diffĂ©rentes branches d’Ă©tudes axĂ©es sur des aspects spĂ©cifiques et, sur cette base, a Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©e, diffĂ©rents types de pĂ©dagogies ont Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ©s. Dans ce cas, nous connaĂ®trons la pĂ©dagogie critique.

PĂ©dagogie critique : de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’une proposition mĂ©thodologique alternative pour enseigner que est destinĂ© Ă  aider les Ă©tudiants Ă  remettre en question et Ă  contester la dominationles croyances et les pratiques qui la gĂ©nèrent. Lorsque nous disons domination, nous faisons rĂ©fĂ©rence Ă  une situation dans laquelle une personne ou un groupe, par la persuasion, la pression, la menace, voire la force, impose ses idĂ©es, ses règles et ses points de vue, ses croyances ou ses vĂ©ritĂ©s.

Une ardoise avec des formules et des livres.

La pĂ©dagogie critique s’appuie sur les sciences sociales critiques, sur les idĂ©es d’Antonio GamsciPhilosophe, politicien et penseur marxiste italien. Ces idĂ©es ont ensuite Ă©tĂ© reprises par la pensĂ©e protestante d’AmĂ©rique latine.

Paulo Freire (1921-1997), nĂ© au BrĂ©sil, a Ă©tĂ© l’un des principaux reprĂ©sentants et promoteurs de la pĂ©dagogie critique et l’un des thĂ©oriciens les plus influents du XXe siècle. Ses idĂ©es sont dĂ©veloppĂ©es dans des ouvrages tels que L’Ă©ducation comme pratique de la libertĂ© o La pĂ©dagogie des opprimĂ©s. Des travaux considĂ©rĂ©s comme fondamentaux non seulement dans le domaine de l’Ă©ducation et de la pĂ©dagogie, mais aussi dans d’autres domaines tels que le social et le politique.

En ce sens, Freire dĂ©veloppe une action pĂ©dagogique et politique puissante dans son pays natal, le BrĂ©sil. Il s’agissait d’un campagne d’alphabĂ©tisation de masse ce qui Ă©tait urgent en raison du niveau Ă©levĂ© d’analphabĂ©tisme existant mais surtout de l’alphabĂ©tisation politique.

Principes et objectifs fondamentaux de la pédagogie critique

Son objectif principal est pour construire une sociĂ©tĂ© plus juste et plus humaine. Ă€ cette fin, la pĂ©dagogie critique cherche Ă  Ă©tablir une relation constante entre la thĂ©orie et la pratique (praxis) afin d’atteindre et de dĂ©velopper la pensĂ©e critique chez les Ă©tudiants. Un mode de pensĂ©e qui leur permet de s’interroger sur les figures et les rapports de force qui opèrent dans les sociĂ©tĂ©s.

Je veux dire, une pĂ©dagogie critique est une pĂ©dagogie rĂ©volutionnaire, immergĂ©e dans une mĂ©thode d’enseignement dialectique. Elle commence par l’expĂ©rience (pratique) des Ă©tudiants et l’utilise pour les aider Ă  avoir une comprĂ©hension plus critique, structurelle et scientifique de leur vie quotidienne par rapport Ă  la vie des autres. Et d’avoir une comprĂ©hension critique des mĂ©diations institutionnelles, culturelles et sociales qui structurent ces relations (thĂ©orie).

Paulo Freire a dĂ©fendu la capacitĂ© des Ă©tudiants Ă  rĂ©flĂ©chir de manière critique sur leur propre situation Ă©ducativeLa première est d’ĂŞtre une « communauté », reconnaissant en elle et dans ses expĂ©riences les liens avec le contexte social plus large. C’est une condition pour une Ă©ducation libĂ©ratrice qui peut agir contre l’oppression et les pouvoirs en place dans la sociĂ©tĂ©.

Ainsi, Freire, dans son livre La pĂ©dagogie des opprimĂ©s, critique l’Ă©ducation et la pĂ©dagogie traditionnelles en les qualifiant de « bancaires ». Il affirme que ceux-ci considèrent les Ă©tudiants comme des destinataires dans lesquels les connaissances seront dĂ©posĂ©es. Le L’auteur n’accepte pas l’idĂ©e d’un Ă©ducateur comme seul dĂ©tenteur des connaissances qu’il transmet aux Ă©lèves, les transformant ainsi en sujets passifs.

Au contraire, le rĂ´le des Ă©ducateurs n’est pas d’offrir aux Ă©tudiants des rĂ©ponses dogmatiques ou prĂ©Ă©tablies aux problèmes sociaux, Ă©conomiques et politiques. Le rĂ´le des Ă©ducateurs est encourager et stimuler les Ă©tudiants Ă  remettre en question et Ă  rendre problĂ©matiques les injustices sociales existantes.

Dessin d'un enfant avec un labyrinthe et un puzzle comme cerveau pour représenter la pédagogie critique.

Le principal hĂ©ritage de cette pĂ©dagogie aujourd’hui

Nous avons parlĂ© de ce qu’est la pĂ©dagogie critique, mais nous voulons aussi mettre en Ă©vidence ce qu’elle a lĂ©guĂ©, puisque les principaux les idĂ©es sur lesquelles se fonde la pĂ©dagogie critique sont encore reprises par les thĂ©oriciens et des penseurs d’horizons culturels, acadĂ©miques, sociaux et scientifiques divers.

Le principal hĂ©ritage d’une pĂ©dagogie critique des dĂ©veloppements thĂ©oriques et des pratiques sociales est que part du principe fondamental que le processus Ă©ducatif est une action culturelle, et que cela est essentiel pour faire progresser le changement social et parvenir Ă  une sociĂ©tĂ© formĂ©e d’hommes et de femmes libres.

Ă€ cette fin, il est essentiel que les Ă©ducateurs apprennent aux Ă©lèves Ă  rĂ©flĂ©chir Ă  la sociĂ©tĂ© dans laquelle ils dĂ©veloppent leur processus d’apprentissage. Le les Ă©tudiants doivent rĂ©ussir Ă  construire la connaissance comme un acte politiqueIls sont devenus des ĂŞtres sociaux actifs, critiques et rĂ©flĂ©chissant Ă  la sociĂ©tĂ© dans laquelle ils sont immergĂ©s.