4 choses que vous devez savoir sur le syndrome de Down

Lorsque vous êtes enceinte et que votre obstétricien diagnostique que votre enfant est atteint du syndrome de Down, de grandes questions et préoccupations se posent. Voici les 4 choses les plus importantes que vous devez savoir sur cette maladie.

ĂŠtre en pĂ©riode de gestationNous voulons tous ĂŞtre les mères d’un enfant sain et Ă©panoui. Cependant, la vie nous prĂ©sente parfois des dĂ©fis qui nous obligent Ă  donner davantage dans notre rĂ´le de mère, surtout si notre enfant est atteint du syndrome de Down.

La première chose est que vous devez vous sentir fier d’assumer cette tâche avec amour et dĂ©vouement total. Personne n’a dit qu’il serait facile d’ĂŞtre mère et encore moins lorsqu’on a un enfant spĂ©cial Ă  la maison. Il ne fait aucun doute que vous devrez vous consacrer davantage Ă  l’enfant et avoir deux fois plus d’attention, de patience et bien sĂ»r beaucoup d’amour.

4 Ce que vous devez savoir sur le syndrome de Down

Lorsqu’un enfant acquiert ce syndrome, il est dĂ» Ă  une erreur dans le sperme ou l’ovule. Voici 4 choses que vous devez savoir sur le syndrome de Down :

1. C’est une altĂ©ration chromosomique. Le processus de fĂ©condation commence par l’union des 23 chromosomes de la femme et des 23 chromosomes de l’homme. Au cours de ce cours, le sexe du bĂ©bĂ© est dĂ©fini, ainsi que ses caractĂ©ristiques physiques, en tenant compte des gènes dominants et rĂ©cessifs.

C’est pourquoi chaque cellule du corps humain possède un total de 46 chromosomes. Lorsqu’un enfant acquiert ce syndrome, il est dĂ» Ă  une erreur dans le sperme ou l’ovule. Cet Ă©chec entraĂ®ne l’augmentation d’un chromosome supplĂ©mentaire, de sorte que nous parlerions d’un groupe de 24 qui devra rejoindre l’autre sĂ©rie de 23. Ce phĂ©nomène biologique particulier est Ă©galement connu sous le nom d’anomalie de la trisomie 21.

2. elle gĂ©nère des changements physiques et des altĂ©rations dans l’organisme. Les enfants atteints de cette maladie sont gĂ©nĂ©ralement un peu diffĂ©rents de ceux qui n’ont que 23 paires de chromosomes. En termes physiques ils ont une forme arrondie au niveau du visage, des yeux fendus et des ligaments faibles, entre autres caractĂ©ristiques.

Un autre aspect important est qu’ils souffrent d’un dĂ©ficit d’attention et d’une faible capacitĂ© intellectuelle. Cela signifie seulement que leur processus d’apprentissage sera un peu plus lent, ce qui affectera des activitĂ©s telles que la langue et l’interaction sociale. Cependant, cvec des efforts et une aide spĂ©cialisĂ©e, vous pouvez apprendre beaucoup. Ils sont gais, obĂ©issants et ont des talents innĂ©s.

Problèmes de thyroĂŻde, troubles gastro-intestinaux, cardiopathie congĂ©nitaleLes maladies et les symptĂ´mes qui vont de pair avec le SD sont les troubles endocriniens, les problèmes de vision, l’immunodĂ©ficience et la susceptibilitĂ© aux infections. Si l’on cherche de l’aide rapidement, il est possible d’amĂ©liorer le système nerveux central.

3. il n’existe pas de traitements curatifs.Le DS est une maladie congĂ©nitale, pas une maladie. Il n’existe donc pas de mĂ©dicaments qui puissent gĂ©nĂ©rer un remède. Mais s’il existe des traitements pour amĂ©liorer la qualitĂ© de vie. Nous faisons rĂ©fĂ©rence aux thĂ©rapies linguistiques, motrices et intellectuelles, qui les aident Ă  surmonter leurs propres limites.

La mĂ©decine s’est efforcĂ©e d’augmenter les chances de vie des personnes atteintes de DS. L’espĂ©rance de vie actuelle est de 50 Ă  60 ans dans les pays dĂ©veloppĂ©s. Si l’on cherche de l’aide rapidement, il est possible d’amĂ©liorer le système nerveux central.

4. Mères de plus de 35 ans. Aucune Ă©tude n’a encore dĂ©terminĂ© les causes de cette anomalie chromosomique. En outre, certains chercheurs affirment que les femmes qui tombent enceintes Ă  35 ans et plus risquent d’avoir des bĂ©bĂ©s atteints de cette maladie.

Cela signifie qu’il y a une forte probabilitĂ© que ce phĂ©nomène soit liĂ© Ă  l’âge des parents au moment de la fĂ©condation. Cela ne veut pas dire que cela ne peut pas arriver aux jeunes couples.

20160321121536_today's-world-da-world-remember

L’amour n’a pas de condition

ĂŠtre mère d’un enfant atteint du syndrome de Down est un dĂ©fi, mais tout n’est pas souffrance. Tout dĂ©pendra des caractĂ©ristiques de chaque enfant et des efforts de ses parents.

Il existe des exemples de rĂ©ussite oĂą un rĂ©gime de traitement spĂ©cialisĂ© augmente considĂ©rablement la qualitĂ© de vie Ă  l’âge adulte. Aujourd’hui, de nombreuses institutions offrent leurs services pour assurer une vie normale, pleine de joie et de bien-ĂŞtre.

Il existe Ă©galement des rĂ©seaux de parents, qui coopèrent entre eux. Participez et contribuez Ă  l’avenir des enfants les plus heureux du monde.