Comment les iPads et Smartphones affectent les enfants de moins de 2 ans

L’utilisation d’appareils Ă©lectroniques par les enfants a Ă©tĂ© vivement dĂ©battue sous plusieurs anglesLe projet a Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ© pour son impact sur la santĂ© et la socialisation des enfants.

Ceux qui mettent en garde contre les dangers qu’elle pourrait reprĂ©senter pour la santĂ© s’opposent souvent Ă  certains indices de maladies importantes comme les tumeurs et le cancer. Toutefois, il est Ă©galement valable de dire qu’Ă  ce jour, aucun rĂ©sultat concluant n’a Ă©tĂ© trouvĂ© dans les enquĂŞtes indiquant que c’est le cas.

De toute façon, la prudence ne fait jamais de mal, surtout si l’on considère les arguments suivants qui sont pleinement vĂ©rifiables.

Il a Ă©tĂ© dit que l’utilisation sans discernement des appareils Ă©lectroniques, y compris les smartphones et les iPads, favorise le sĂ©dentarisme qui est l’une des principales causes de l’obĂ©sitĂ© dans le monde, dont les taux ont indĂ©niablement augmentĂ©, en particulier chez les enfants et les jeunes.

Du point de vue social, La critique a portĂ© sur le manque de socialisation qui encourage l’utilisation excessive de ces appareils, car certains enfants prĂ©fèrent souvent « interagir » avec le tĂ©lĂ©phone plutĂ´t que d’autres enfants.

Les bébés doivent bouger

Que nous considĂ©rions ou non comme valables les recherches avancĂ©es contre l’utilisation de ces dispositifs, nous devons penser que les bĂ©bĂ©s de moins de 2 ans (et les plus âgĂ©s aussi) doivent explorer leur environnement pour se dĂ©velopperLe plus important est que vous ne pouvez pas ramper, marcher, grimper, sauter, rouler, danser, courir… tout cela n’est pas rĂ©alisĂ© par une tablette posĂ©e sur un fauteuil.

Pourquoi doivent-ils se déplacer ?

Le dĂ©veloppement du cerveau (neurodĂ©veloppement) de l’enfant est un processus qui commence dans l’utĂ©rus mais se poursuit jusqu’Ă  4 ou 5 ans après la naissanceC’est Ă  partir de l’expĂ©rience et du besoin de l’orgasme que l’on gĂ©nère des rĂ©ponses aux exigences de l’environnement. Comment le fait de regarder des vidĂ©os sur le tĂ©lĂ©phone portable de maman peut-il aider au dĂ©veloppement neurologique ?

Les enfants doivent connaître leur corps et apprendre à le contrôler par expérience, même si cela encombre la maison et fait du bruit.

Les bĂ©bĂ©s ont besoin d’expĂ©rimenter avec leurs sens

Le neurodĂ©veloppement implique Ă©galement que le système nerveux est capable de traiter les informations qui lui parviennent par les cinq sens et de les utiliser pour apprendre. Il est Ă©galement important qu’ils puissent assimiler les stimuli vestibulaires (Ă©quilibre et mouvement) et proprioceptifs (sensations provenant du corps)

Tout cela se fait en jouant, en dĂ©couvrant de nouvelles textures et tempĂ©ratures, en utilisant des instruments de musique, en allant au parc, en se balançant, en chantant, en se salissant… et non pas en jouant au jeu Ă  la mode sur l’Ipad.

Les bébés ont besoin de développer leur communication

Savoir communiquer, ce n’est pas seulement voir des images sur l’ipad et leur donner un nom, savoir communiquer, c’est ĂŞtre capable de faire savoir Ă  l’autre ce que nous voulons dire et aussi ĂŞtre capable de comprendre ce que les autres nous disent et ce qui se passe autour de nous. Avoir un vocabulaire est important, mais ce n’est pas de la communication.

Les bébés apprennent à communiquer en interagissant avec des personnes et non des machines, en écoutant leur mère, en jouant avec leurs frères et sœurs et leurs cousins, à la maternelle, en résolvant des problèmes, en chantant, en écoutant des histoires.

C’est la communication qui permet le dĂ©veloppement des compĂ©tences socialesLes enfants grandiront en Ă©tant capables de respecter les opinions des autres, d’attendre leur tour lorsqu’ils jouent, de savoir Ă©couter, de regarder dans les yeux lorsqu’ils nous parlent. Rien de tout cela ne peut ĂŞtre appris Ă  partir du tĂ©lĂ©phone portable de maman.

Les bébés ont besoin de développer des notions de base

Les bases sont des concepts qui s’apprennent par l’expĂ©rienceLorsque nous parlons de choses comme les notions spatiales (haut, bas, proche, loin, devant, derrière, Ă  l’intĂ©rieur, Ă  l’extĂ©rieur). Egalement des notions de temps (avant, après, d’abord ça, rapide, lent, pendant).

D’autres concepts tels que le poids, la similaritĂ© et la distance sont inclus. Il existe certainement des jeux dans les appareils Ă©lectroniques qui abordent ces concepts, mais ils ne permettent pas Ă  l’enfant d’apprendre ce qui se passe, ou quel jouet est plus lourd qu’un autre, par exemple, ils servent seulement Ă  Ă©voquer ce qui est dĂ©jĂ  connu par expĂ©rience afin de choisir la bonne rĂ©ponse.

baby-921293_640

Tout n’est pas si mal.

Les smartphones et les iPads ne causeront pas de dommages irrĂ©versibles Ă  votre bĂ©bĂ© tant qu’ils ne remplaceront pas l’expĂ©rience, c’est-Ă -dire qu’ils ne passeront pas leur temps Ă  enseigner des jeux Ă  votre bĂ©bĂ© Ă  partir de ces appareils ; au contraire investit ce temps et ces efforts pour jouer avec lui Ă  l’extĂ©rieur si possible, mais avec ses jouetsCe n’est qu’ainsi que vous dĂ©velopperez l’intelligence de votre enfant, mĂŞme si parfois la pression sociale nous fait penser le contraire.

Un enfant qui court, rit, tombe, fait des dĂ©gâts, danse et se bat avec ses frères et sĹ“urs est le signe d’un enfant qui se dĂ©veloppe sainement.

Utilisez votre iPad ou votre smartphone lorsque la situation ne vous permet pas vraiment de garder vos jouets Ă  portĂ©e de main. Choisissez des « jeux Ă©ducatifs » sans vous tromper en pensant que vous apprenez vraiment quelque chose, vous pratiquez juste quelque chose que vous avez dĂ©jĂ  appris en jouant pour de vrai et l’appareil sert Ă  vous garder calme, c’est tout.