Pourquoi devriez-vous apprendre à votre enfant à faire confiance à son jugement ?

À l’adolescence, de nombreux parents sont surpris, voire déçus, par les décisions prises par leurs enfants. Ils ne comprennent pas la raison de certains de leurs comportements et se sentent impuissants à observer comment leur adolescent suit des chemins qui peuvent mener à la douleur. Pour éviter que cela ne se produise, il est essentiel d’apprendre aux enfants à faire confiance à leur jugement dès leur plus jeune âge.

Nous ne devons pas oublier qu’éduquer un être humain, c’est le préparer à la vieIl vous donne les outils nécessaires pour faire face aux futures tempêtes que vous pourriez rencontrer et vous apprend à différencier le bien du mal. Élever un enfant est une tâche ardue qui demande de la persévérance et de la volonté. Et souvent, contrairement à ce que le corps nous demande de faire, il s’agit plus de leur apprendre à chercher les réponses que de nous les donner directement.

La nécessité d’établir vos propres critères

Lorsque les enfants sont jeunes, leurs parents prennent toutes les décisions à leur place. À quelle heure ils se couchent, ce qu’ils mangent, comment ils s’habillent, quels jouets ils possèdent ou quelle école ils fréquentent. Même s’ils écoutent l’opinion de l’enfant, ils décident de ce qu’il faut porter et des activités extrascolaires à faire.

Néanmoins, Avec l’arrivée de la puberté, il est sain et naturel pour les jeunes de commencer à revendiquer une indépendance progressive. Les premières nuits chez des amis, les premières sorties et les premiers projets sans la surveillance d’un adulte surgissent et, en bref, le mineur commence à s’émanciper cognitivement de ses parents.

Une adolescente dans sa chambre qui étudie parce qu'elle a confiance en son propre jugement.

Dans cette étape cruciale de la formation de l’identité où le groupe de pairs joue un rôle si important, il est impératif que le jeune dispose de certains outils émotionnels. Il n’est pas rare que vous soyez confronté à la pression de vos pairsL’enfant devra faire face aux insécurités physiques qui sont si courantes à cet âge et sera confronté à des décisions importantes.

Pour toutes ces raisons, il est essentiel que l’adolescent ait réussi à se former ses propres critères. Qu’ils jouissent d’une grande estime de soi et d’une grande confiance en soi, qui a des valeurs enracinées et intériorisées et qui sait discerner ce qui est souhaitable. Ce n’est qu’ainsi qu’elle pourra résister aux pressions extérieures, sans tomber dans des comportements inappropriés par crainte de ne pas être acceptée, et préserver son essence sans avoir besoin d’imiter ou de plaire à qui que ce soit.

Comment apprendre à votre enfant à faire confiance à votre jugement ?

Pour qu’un enfant dispose d’un ensemble de critères et puisse leur faire confiance à la puberté, il est nécessaire de lui apprendre depuis que je suis enfant. Nous devons essayer de lui transmettre certaines valeurs essentielles et de promouvoir sa confiance en soi. À cette fin, nous pouvons suivre les lignes directrices suivantes :

  • Les punitions peuvent amener l’enfant à obéir, mais elles ne lui apprennent pas pourquoi un comportement est négatif. Voilà pourquoi, il est préférable de les éviter et de les remplacer par le dialogue et les conséquences naturelles. Si, par exemple, il ne partage pas ses jouets avec d’autres enfants, au lieu de les lui enlever, disons-lui que de cette façon, les autres ne voudront pas jouer avec lui.
  • Laissez-le décider et expérimentez. Il est vrai qu’en tant que parents, le bien-être de notre enfant est notre responsabilité. Mais il est nécessaire de leur donner dès l’enfance une parcelle de décision en fonction de leur âge, afin qu’ils puissent ressentir les conséquences de leurs propres actions et des décisions. Ne lui donnez pas tout ; rappelez-vous qu’un jour il devra le faire lui-même et qu’il doit apprendre progressivement.
  • Profiter des occasions d’enrichir les dialogues sur des questions importantes. Choisissez des films, des lectures ou des histoires qui traitent des valeurs et discutez-en avec vos enfants. Écoutez leurs opinions, résolvez leurs doutes et discutez-en.

    La mère et la fille parlent durement mais sourient.

Une assurance vie

Dans notre désir d’épargner à nos enfants la souffrance, il est tentant de leur donner les réponses et de leur indiquer le chemin. Cependant, une surprotection les privera de la confiance dans le seul être qui les accompagnera toujours : eux-mêmes. S’ils doivent commettre une erreur, il est préférable qu’ils apprennent à le faire dans un environnement sûr et progressivementavoir votre soutien et vos conseils pour surmonter les obstacles.

L’adolescence est une période turbulente et difficile ; cependant, tout parent peut être plus à l’aise en sachant que son enfant peut faire confiance à son jugement. Vous ne pourrez pas toujours être à ses côtés, mais, s’il dispose de cette base, il aura une assurance à vie.