Technique des 3 appels pour l’Ă©ducation des enfants

La technique des trois appels est une technique de discipline très utile car elle peut aider aux parents de ne pas s’Ă©nerver en essayant de faire Ă©couter leurs enfants et d’obĂ©ir.

Combien de fois un parent doit-il attirer l’attention de ses enfants pour les empĂŞcher de s’Ă©loigner, pour les empĂŞcher de faire quelque chose, ou pour le faire ? Eh bien, cette technique suggère que la limite des appels Ă  l’attention devrait ĂŞtre de 3. Voyons pourquoi et comment.

Qu’est-ce que la technique des trois appels ?

C’est une technique de discipline de base assez peu connue de certains parents. C’est une mĂ©thode très efficace pour faire face Ă  la difficile tâche de faire obĂ©ir les enfants, c’est-Ă -dire, est une mĂ©thode de discipline pour que les enfants apprennent Ă  rĂ©agir rapidement lorsqu’ils sont sollicitĂ©spour quelque raison que ce soit.

Ce n’est pas une bonne chose que les parents doivent appeler leurs enfants 6, 7 fois ou plus pour les faire Ă©couter ; pour finir de manger, pour Ă©teindre la tĂ©lĂ©vision ou pour arrĂŞter de mettre leurs doigts dans un endroit dangereux. Parce que, en fin de compte, ils s’habituent Ă  ĂŞtre appelĂ©s mille fois et pourtant ils ne le prennent pas pour acquis et, finalement, il arrive que les parents perdent patience et soient grondĂ©s ou punis.

Mère avec le doigt levé en guise de punition pour sa fille.

Ainsi, l’idĂ©al est que les appels Ă  l’attention soient limitĂ©s pour ĂŞtre beaucoup moins nombreux, et 3 est ce qui Ă©tablit cette technique de discipline. Ă€ cette fin, cette mĂ©thode doit ĂŞtre appliquĂ© progressivement et dès le plus jeune âge des enfants.

Ainsi, les enfants apprennent que lorsque leurs parents les appellent, ils doivent rĂ©pondre au premier appel. Ou, en tout cas, Ă  la seconde et ĂŞtre toujours conscient qu’un troisième appel est la limite et que plus est une sorte de consĂ©quence. ConsĂ©quences : ajout de tâches supplĂ©mentaires ou suppression de privilèges, comme la rĂ©duction de certaines activitĂ©s ludiques, comme les sorties Ă  vĂ©lo, par exemple.

Avantages, pour les parents et les enfants, de l’application de la technique

  • Aider les personnes âgĂ©es, les parents et les Ă©ducateurs, Ă  ne pas perdre patience et de ne pas avoir Ă  recourir Ă  des cris, des menaces ou des punitions lorsque l’enfant ou l’Ă©tudiant ne se montre pas attentif.
  • Les enfants comprennent mieux l’importance de l’ordre et intĂ©riorisent ce qu’il signifie. La limite de 3 appels Ă  l’attention indique que quelque chose d’important est en jeu et que le fait de ne pas le faire aura des consĂ©quences.
  • Elle aide les les enfants dĂ©veloppent un meilleur sens des responsabilitĂ©s.

Comment appliquer la technique des trois appels ?

Comme nous l’avons dit, il s’agit d’un processus progressif dans lequel l’utilisation du ton de la voix est fondamentale.

  • Premier appel Ă  l’attention. Il s’agit simplement d’un ordre prĂ©cĂ©dĂ© d’une « s’il vous plaĂ®t ». « Abraham, s’il te plaĂ®t, va te brosser les dents.. Le ton de la voix pour faire ce premier appel Ă  l’attention doit ĂŞtre normalbas, lisse et silencieux.
  • Deuxième appel Ă  l’attention. Lors de ce deuxième appel, le ton de la voix devrait ĂŞtre un peu plus Ă©levĂ©. “¡Abraham, brosse-toi les dents ! ». Ce qui ne veut pas dire crier, mais utiliser un ton plus direct et impĂ©ratif.
  • Troisième appel Ă  l’attention. C’est le dernier appel, ce qui signifie, doit ressembler Ă  un vĂ©ritable ordre, ferme et Ă©nergique. « Abraham, brosse-toi les dents tout de suite, et c’est la dernière fois que je le dis ! ». Il peut ĂŞtre accompagnĂ© d’informations sur les consĂ©quences possibles d’un non-respect du mandat donnĂ©.

En ce qui concerne le premier et le second appellent l’attention, il peut ĂŞtre efficace que ceux-ci soient accompagnĂ©s d’explications et de motifspar exemple, pourquoi il est bon pour nous de ramasser les jouets sur le sol. C’est-Ă -dire expliquer aux enfants que quelqu’un peut trĂ©bucher et tomber sur eux, et aussi que les jouets se cassent si quelqu’un leur marche dessus.

Une mère parle à sa fille après avoir utilisé la technique des trois appels.

Plus nous pouvons donner Ă  nos enfants des raisons raisonnables d’attirer l’attention sur quelque chose, mieux c’est. Comme ceci, il leur sera plus facile de comprendre pourquoi ils devraient changer d’attitude ou se comporter d’une manière ou d’une autre.

Comment rendre la technique des trois appels efficace et positive ?

Il est Ă©vident que cette technique ne fonctionne pas du jour au lendemain, et encore moins avec des enfants qui sont habituĂ©s Ă  n’avoir aucune consĂ©quence sur leurs attitudes ou actions nĂ©gatives. Donc, comme nous l’avons dit, pour que cette technique soit efficace et positive, elle doit ĂŞtre appliquĂ©e dès le plus jeune âge des enfants.

En outre, il est important que les parents sont cohĂ©rents dans l’application de la technique et sont cohĂ©rents avec elle. C’est-Ă -dire, en accord avec l’application de la consĂ©quence dĂ©rivĂ©e du manque d’attention, ou de cas, de la part des enfants.

Comme ça, comme ça, votre enfant apprendra, plus naturellement, Ă  gĂ©rer 1, 2 et, comme limite, 3 appels Ă  l’attention. Que cet appel prenne la forme d’une demande ou d’une suggestion, d’un avertissement ou d’un ordre direct.